Les nouveaux montants des principales allocations versées par la Caisse d'allocations familiales (CAF), tenant compte de l'inflation, sont désormais connus. Combien allez-vous percevoir de plus ? Le point.
Pouvoir d’achat : RSA, prime d’activité… Toutes les revalorisations de la CAF au 1er avril

Bonne nouvelle pour les allocataires de la Caisses d’allocations familiales (CAF). Dès le 1er avril 2022, la plupart des prestations familiales et sociales versées à des millions de Français vont être revalorisées. Alors que l’inquiétude des Français face à l’inflation et la baisse de pouvoir d’achat ne cesse de croître, cette annonce arrive à point nommé.

Aides sociales : les revalorisations s’appliqueront dès les versements du mois de mai

En raison de la hausse des prix constante depuis plusieurs mois, diverses allocations vont être majorées de 1,8%. Si l’augmentation débute bien en avril, les nouveaux montants ne seront appliqués que lors des versements du mois de mai, indique Dossier familial. Les allocataires perçoivent en effet les aides sociales avec un mois d’intervalle.

Des actions du gouvernement pour faire face à l’explosion des prix de l’énergie sont également prévues. En effet, durant le mois d’avril, plus de 6 millions de foyers vont percevoir leur chèque énergie, au titre de l'année 2022. Cette aide bénéficie aux ménages modestes dépensant plus de 10% de leur budget annuel au règlement de leurs factures d'électricité, de gaz ou de fioul.

Dès le 1er avril, comme l’a annoncé Jean Castex, une remise concernant tous les carburants (à l’exception de l’E85) devrait être appliquée à la pompe. D’après le décret publié ce samedi 26 mars, le coup de pouce du gouvernement sera finalement supérieur aux 15 centimes. "L’annonce initiale avait été faite hors taxe », précise-t-on à Bercy. « Il faut ensuite ajouter la TVA qui est différente selon que l’on est en métropole, en Corse ou dans les DOM-TOM par exemple." La réduction atteindra donc 18 centimes par litre, rapporte Le Parisien. Les prix devraient être ajustés directement à la caisse.

Vers une revalorisation du SMIC en juin

Au-delà des prestations de la Caf, face à l'inflation galopante, le SMIC pourrait augmenter d'ici à fin juin d'au moins 32 euros brut par mois grâce à la formule de revalorisation automatique qui vise à augmenter le pouvoir d'achat. C'est ce qu'avait révélé le jeudi 17 mars dernier l'Insee dans sa note de conjoncture face à la hausse des prix à la consommation exacerbée par le déclenchement de la guerre en Ukraine. "Le dynamisme des salaires est susceptible de se poursuivre au deuxième trimestre, d'autant qu'une nouvelle revalorisation du SMIC, d'au moins 2%, pourrait avoir lieu compte tenu de l'évolution possible des prix", précise l'institut.

"Notre hypothèse centrale porte sur une revalorisation au cours du deuxième trimestre", confirme auprès des Échos le chef du département de la conjoncture, Julien Pouget. Pour rappel, une indemnité inflation avait déjà été versée automatiquement à partir du 20 janvier 2022. Une aide exceptionnelle et individuelle de 100 euros ayant pour but de préserver le pouvoir d’achat des ménages. Elle a été versée aux personnes dont les revenus sont inférieurs à 2 000 euros net.

Qu'en est-il des revalorisations prévues par la CAF au 1er avril ? Découvrez-les dans le diaporama ci-dessus.

Prime d'activité

1/9
Prime d'activité

Cette aide permet de compléter les revenus d’activité professionnelle en dessous d’un certain seuil, en fonction de la situation familiale de chacun. 

Dès le mois d’avril, les montants seront réévalués : 

Prime d’activité pour une personne seule, sans enfant : jusqu’à 563,68 € par mois. 

Prime d’activité pour une personne seule, avec un enfant : 845,52 € maximum 

Prime d’activité pour une personne seule, avec deux enfants : 1 014,62 € maximum

Puis 225,47 € de plus par enfant supplémentaire.

Un couple sans enfant peut prétendre à une aide allant jusqu’à 845,52 €.

Revenu de solidarité active (RSA)

2/9
Revenu de solidarité active (RSA)

Le revenu minimum de solidarité (RSA) profitant aux plus modestes sera revalorisé au 1er avril prochain.

RSA pour une personne seule : 575,52 € par mois 

RSA pour un couple sans enfant : 863,28 € par mois

RSA pour une personne seule avec un enfant : 863,28 € par mois 

RSA pour un couple avec enfant : jusqu’à 1035,94 € par mois

Allocations familiales

3/9
Allocations familiales

Taille du foyer, ressources… Les allocations familiales varient en fonction de ses données. 

Allocations familiales en métropole pour une famille de 2 enfants : 

Ressources inférieures à 70 074 € : 134,46 € par mois

Entre 70 074 € et 93 399 € : 67,23 € par mois

Ressources supérieures à 93 399 € : 33,62 € par mois

Allocations familiales en métropole pour une famille 3 enfants :

Ressources inférieures à 75 913 € : 306,72 € par mois

Entre 75 913 € et 99 238 € : 153,36 € par mois

Ressources supérieures à 99 238 € : 76,69 € par mois

Allocations familiales en métropole pour une famille 4 enfants :

Ressources inférieures à 81 752 € : 479,00 € par mois

Entre 81 752 € et 105 077 € : 239,50 € par mois

Ressources supérieures à 105 077 € : 119,75 € par mois

Allocations familiales en métropole pour une famille par enfant supplémentaire :

+ 5839 € : 172,27 € par mois

+ 5839 € : 86,14 € par mois

+ 5838 € : 43,07 € par mois

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

4/9
Allocation de rentrée scolaire (ARS)

Comme le rappelle Dossier familial, l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) est réservée aux familles avec enfants. Elle est versée durant le mois d’août, avant la rentrée de septembre.

En 2022, elle se montera à :

376,98 € pour les enfants âgés de 6 à 10 ans

397,78 € pour ceux âgés de 11 à 14 ans 

411,56 € pour les adolescents âgés de 15 à 18 ans

Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

5/9
Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

Bénéficiant aux parents dans l’éducation et les soins d’un enfant de moins de 20 ans en situation de handicap, l’AEEH sera réévaluée dès le mois de mai à 135,13 € par mois pour l’allocation de base. Un complément variant de 101,35 € à 1146,69 € peut être perçu en fonction des revenus des parents et les dépenses liées au handicap de l’enfant.

Prime à la naissance ou à l’adoption

6/9
Prime à la naissance ou à l’adoption

Cette aide, versée à chaque naissance ou adoption d’un enfant, sera à présent versée au début du 7e mois de grossesse ou à l’adoption, à condition que les revenus 2020 des parents ne dépassent pas un certain plafond, rappelle Dossier familial.

Montant de la prime pour une naissance : 965,34 € 

Montant de la prime pour une adoption : 1930,68 € 

Prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

7/9
Prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

Cette aide est réservée aux parents réduisant ou arrêtant leur activité professionnelle pour s’occuper de leurs enfants âgés de moins de 3 ans (ou de moins de 20 ans en cas d’adoption).

Montant de la PreParE en cas de cessation totale d’activité : 405,97 € par mois

Montant de la PreParE en cas de durée de travail inférieure ou égale au mi-temps : 262,45 € par mois

Allocation journalière de présence parentale (AJPP)

8/9
Allocation journalière de présence parentale (AJPP)

Cette aide est destinée aux parents s’occupant d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé.

Dès le mois de mai 2022, les bénéficiaires percevront à 58,59 € par mois. Un complément de 114,25 € par mois peut être versé sous certaines conditions.

Allocation aux adultes handicapés (AAH)

9/9
Allocation aux adultes handicapés (AAH)

Cette aide est réservée aux personnes en situation de handicap âgées d’au moins 20 ans, dont le l’accès à l’emploi est restreint.

Le montant maximal de l’AAH se montera à 919,86 € dès le mois de mai 2022.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.