TÉMOIGNAGE. Face à l'augmentation des prix de l'énergie, certains retraités perdent du pouvoir d'achat et craignent de ne plus pouvoir subvenir à leurs besoins. Michèle, 74 ans, explique en quoi cette explosion des factures l'oblige à se restreindre dans sa vie de tous les jours.
Hausse des prix de l'énergie : "Je vais devoir restreindre mon budget nourriture"IllustrationIstock
Sommaire

Les prix de l'énergie s'envolent.  D'après France Info, cette explosion des factures de gaz et d'électricité sont causées par "la reprise économique qui fait suite à la crise déclenchée par le Covid-19. Le gaz, en particulier, n'a jamais été aussi cher. Dans les colonnes du média, Emeline Spire, directrice du Développement des marchés et de la transition énergétique à la Commission de régulation de l'énergie, fait état de cette hausse exceptionnelle. "Depuis le début de l'année 2021, le montant mensuel payé par les clients du tarif réglementé a augmenté de 50,8%", explique-t-elle. Du côté de l'électricité, le bilan est également inquiétant. 

Selon une étude de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, relayée par France Info, une famille qui devait payer 1 030 euros d'électricité au début de l'année devra finalement payer une facture d'environ 1 400 euros.

Hausse des prix de l'énergie : le tarif du gaz bloqué dès novembre

Face à l'explosion des tarifs, le Premier ministre a annoncé un certain nombre de mesures. Entre autres, Jean Castex a promis un blocage des prix du gaz à partir du mois de novembre, au moins jusqu'en avril 2022. À partir de cette date, les prix devraient baisser d'eux-mêmes. "Le gouvernement va également limiter la prochaine hausse prévue des prix de l'électricité, qui doit avoir lieu en février 2022, à 4%", précise France Info. 

Michèle, 74 ans, est retraitée depuis plus de quinze ans. Habitante de Pau (Pyrénées-Atlantiques), elle est également concernée par la hausse des prix de l'énergie. Comme bien des Françaises et Français, son pouvoir d'achat est considérablement affaibli par l'explosion des factures de gaz et d'électricité. Chaque mois, la septuagénaire gagne environ 1 320 euros, et se voit dans l'obligation de restreindre certaines de ses dépenses pour faire face à l'augmentation des prix. À quel point les factures pèsent-elles sur le budget de cette retraitée ?

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.