Rappel de pizzas contaminées : la liste des supermarchés concernés
Toutes les pizzas Buitoni de la gamme Fraîch'Up font l'objet d'un rappel volontaire de la part de la marque du groupe Nestlé. La cause ? La présence de la bactérie E.Coli dans la pâte. Voici la liste des supermarchés qui ont proposé ces produits à la vente.

Récemment, les pizzas ont rejoint la très longue liste des produits rappelés en magasin.  Vendredi 18 mars 2021, Buitoni, marque italienne appartenant au groupe Nestlé, a procédé au rappel volontaire de toutes ses pizzas de la gamme Fraîch’Up. La cause ? "La présence de bactéries Escherichia coli (E.Coli) dans la pâte d’une pizza surgelée", indique la plateforme gouvernementale Rappel Conso.

Sont concernées par ce rappel toutes les pizzas Buitoni de la gamme Fraîch’Up, commercialisées entre le 1er juin 2021 et le 18 mars 2022. Quatre fromages, bolognaise, royale... Tous les lots achetés avant le mois de mars sont concernés. Vous pouvez retrouver la liste des références sur le site rappel.conso.gouv, bien que vous risquez d'avoir déjà consommé le produit à l'heure actuelle. Si vous avez l’une de ces pizzas dans votre congélateur, ne la consommez surtout pas ! Jetez-la ou rapportez-la à votre point de vente : vous avez jusqu'au 18 mai 2022 pour vous faire rembourser. Dans notre diaporama ci-dessous, découvrez tous les supermarchés concernés par ce rappel. 

Bactérie E.Coli : le lien entre les pizzas Buitoni et les contaminations confirmé

"Les analyses (épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité) menées suggèrent, à ce stade, un lien possible avec la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni", précisaient  les autorités sanitaires  dans un communiqué de presse. 

Deux semaines après le début de la procédure de rappel, le verdict est tombé. Mercredi 30 mars 2022, la Direction générale de la santé (DGS) a confirmé le lien entre les pizzas surgelées Fraîch'Up de Buitoni et certains récents cas de contaminations à la bactérie Escherichia coli chez des enfants. Un numéro vert a été activé, vous pouvez le contacter au 0800 22 32 42

Selon les derniers comptes, 41 cas graves ont été identifiés et 34 sont encore en cours d'évaluation. Voici comment ils sont répartis à travers l'Hexagone : 

  • Bourgogne-Franche-Comté : 2 cas.
  • Normandie : 2 cas.
  • Occitanie : 2 cas. 
  • P rovence-Alpes-Côte d'Azur : 3 cas.
  • Centre Val-de-Loire : 4 cas.
  • Auvergne-Rhône-Alpes : 4 cas.
  • Grand Est : 5 cas. 
  • Bretagne : 7 cas.
  • Île-de-France : 9 cas.
  • Pays-de-la-Loire : 10 cas.
  • Nouvelle-Aquitaine : 11 cas.
  • Hauts-de-France : 16 cas. 

Jérôme Jaton, directeur général industriel de Nestlé France, rappelle aux consommateurs de ne pas consommer et de détruire immédiatement les pizzas concernées par le rappel. Il a ajouté que les deux lignes de l'usine de Caudry (Nord) étaient actuellement à l'arrêt en l'attente d'analyses. Aussi, les contaminations seraient bien, selon lui, liées à la pâte à pizza. "Ayant de la farine, qui est un produit agricole, il y a des risques d’avoir de l’Escherichia coli dans la farine. Nous allons travailler là-dessus", a-t-il indiqué. 

Rappel de pizzas Buitoni : quels sont les symptômes à surveiller ? 

Si vous avez déjà consommé ces aliments rappelés, soyez vigilant aux  éventuels symptômes. "Les personnes qui dans les 3-4 jours après la consommation des produits ci-dessus (10 jours maximum) présenteraient de  la diarrhéedes douleurs abdominales  ou  des vomissements, sont invitées à consulter rapidement leur médecin traitant" indique le   ministère des Solidarités et de la Santé. 

En effet, ces pizzas pourraient avoir un lien direct avec  le nombre de cas  de syndrome hémolytique et urémique (SHU)  depuis le 1er janvier 2022.

Bactérie E.Coli : qu'est-ce que le  syndrome hémolytique et urémique (SHU) ?

Cette maladie est "rare en France mais potentiellement grave aux âges extrêmes de la vie", précise le ministère. D'après l'Institut Pasteur, la contamination est généralement d'origine alimentaire, en raison de l'ingestion d'un aliment cru ou mal cuit. Si la viande de boeuf hachée est la plus grande cause, il en existe bien d'autres :

  • Le lait cru et les produits à base de lait cru. 
  • Les légumes crus. 
  • L'eau non traitée contaminée par des déjections animales, comme l'eau de puits. 

La maladie peut aussi trouver son origine dans une "transmission  inter-humaine par transmission oro-fécale au sein des familles ou des collectivités est possible par défaillance des mesures d’hygiène", ou à travers des contacts directs avec des animaux contaminés ou leurs déjections. 

SHU : plusieurs enfants malades après avoir mangé une pizza Buitoni

Selon une information exclusive de RMC, plusieurs familles d'enfants gravement malades demandent des comptes aux autorités sanitaires et envisagent une action en justice

Robin, 12 ans, est tombé malade deux jours après avoir mangé une part de pizza Buitoni. Au début, les médecins croient à une simple gastro-entérite, mais les symptômes s'aggravent : après les maux de ventre viennent les yeux jaunes, et le petit garçon ne tient même plus debout. 

"La pédiatre nous a carrément dit que son pronostic vital était engagé. Si dans les 48 heures, ça touche le foie, le cerveau et le coeur, c'est fini (...) Ses deux reins étaient arrêtés, ils ne fonctionnaient plus. A une journée près, c'était trop tard. Il sera condamné à vie au régime sans sel et il aura peut-être des problèmes de rein plus tard. C'est devenu une angoisse permanente toutes les nuits je me lève pour voir s'il va bien", confie la mère de l'enfant dans les colonnes de nos confrères.

Même son de cloche pour Sacha, 4 ans, dont la vie a basculé après avoir consommé une pizza de la même gamme. La petite fille est restée trois semaines hospitalisée, et a été sous dyalise une quinzaine de jours. 

Sur le groupe Facebook "SHU T - Syndrôme Hémolytique et Urémique Typique 'Sortons du silence'", plusieurs familles brisent l'omerta. Parmi eux, les parents d'un enfant décédé des suites de la maladie.

Auchan

1/12
Auchan

Les magasins Auchan de toute la France sont concernés par ce rappel. 

Casino

2/12
Casino

L'ensemble des magasins du groupe Casino sont concernés par ce rappel. 

Carrefour

3/12
Carrefour

L'ensemble des points de vente de l'enseigne Carrefour sont concernés par ce rappel. 

Voir la suite du diaporama

Cora

4/12
Cora

L'ensemble de magasins Cora sont concernés par cette vente.

Francap

5/12
Francap

L'ensemble des magasins des points de ventes Francap sont concernés pas ce rappel. 

Franprix

6/12
Franprix

Tous les magasins Franprix de l'Hexagone sont concernés par ce rappel. 

Intermarché

7/12
Intermarché

Tous les magasins de l'enseigne Intermarché sont concernés par ce rappel. 

Leclerc

8/12
Leclerc

L'ensemble des magasins de l'enseigne Leclerc sont concernés pas ce rappel. 

Lidl

9/12
Lidl

Tous les points de vente de l'enseigne Lidl sont concernés par ce rappel. 

Match

10/12
Match

Tous les supermarchés du groupe belge, Match sont concernés par ce rappel. 

Monoprix

11/12
Monoprix

Tous les points de vente Monoprix de France sont concernés par ce rappel. 

Super U

12/12
Super U

Tous les magasins Super U sont concernés par ce Rappel.