Comme chaque hiver, la gastro-entérite fait son grand retour. Et les gestes barrières n'empêchent pas les malades de se multiplier... Découvrez les sept régions où on en compte le plus.
Epidémie de gastro : les régions où elle frappe le plus

1,4 à 4,0 millions de consultations en médecine générale ou encore 21 millions d'épisodes chaque année : les chiffres sont là et sa réputation n’est plus à faire. La  gastro-entérite ne cesse de remplir les salles d’attente de nos médecins généralistes chaque hiver.

Chaque année, les consultations pour des gastro-entérites aiguës (GEA) augmentent entre octobre et avril. Pour surveiller cette maladie hivernale, Santé publique France s’appuie sur le nombre de cas de diarrhée aiguë recensé par le réseau Sentinelle. En effet, c’est le symptôme principal de la maladie. 

On observe souvent un pic des contaminations en janvier, lors des deux premières semaines de l’année. Une tendance qui semble se confirmer cette année. 

Sur la semaine 52, soit du 27 décembre 2021 au 2 janvier 2022, le taux de d’incidence du nombre de diarrhées aiguës vues en consultation de médecine générale était de 121 cas pour 100 000 habitants. Un taux en légère augmentation par rapport à la semaine précédente (91 cas pour 100 000 habitants). “Un niveau d’activité inférieur à ceux observés habituellement en cette période lors des saisons pré-COVID”, relate le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France. 

En temps normal, le pic épidémique atteint un taux d’incidence entre 200 et 600 cas pour 100 000 habitants. 

Gestes barrières et symptômes

La gastro-entérite se transmet principalement d’humain à humain. Il existe donc des manières simples et efficaces pour éviter d’être contaminé. Une méthode que vous entendez partout depuis mars 2020 : en respectant les gestes barrières ! 

Voici un rappel des symptômes les plus fréquents pour les personnes atteintes de ce virus :

  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Nausées
  • Douleurs abdominales

D’autres symptômes peuvent parfois apparaître :

  • Légère fièvre
  • Douleurs musculaires
  • Mal de tête

Pour découvrir si vous habitez dans une région* à risque, consultez le diaporama ci-dessous qui répertorie les 7 régions où le taux d’incidence est le plus élevé.

*Nombre de cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale, durant la semaine 52 – soit du 27 décembre 2 janvier 2022 - selon les données de Santé Publique France.

7. Auvergne-Rhône-Alpes

1/7
7. Auvergne-Rhône-Alpes

Le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale était de 101 pour 100 000 habitants.

6. Centre-Val de Loire

2/7
6. Centre-Val de Loire

Le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale était de 105 pour 100 000 habitants.

5. Occitanie

3/7
5. Occitanie

Le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale était de 106 pour 100 000 habitants.

4. Nouvelle-Aquitaine

4/7
4. Nouvelle-Aquitaine

Le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale était de 139 pour 100 000 habitants. Au-delà du seuil épidémique national (138).

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.