Retraite à l'étranger : quels sont ces pays qui offrent le plus de "cadeaux" ?
Une fois à la retraite, certains Français ont intérêt à quitter la France pour profiter d'avantages fiscaux dans d'autres pays. Découvrez ceux qui sont très généreux envers les retraités.

Beaucoup de pays ont des barèmes fiscaux bien plus avantageux que ceux mis en place en France. C'est notamment au niveau des retraites, que partir à l'étranger peut s'avérer être une excellente stratégie. 

Le magazine économique Capital, assure que de nombreux pays "proposent des avantages attirants". Le mensuel explique que c'est le Portugal qui a longtemps été vu comme l'eldorado des retraités. Mais ce statut est menacé par une nouvelle taxe, que le pays s'apprête à mettre en place. 

En effet, depuis dix ans, le statut de résident non habituel (RNH) consiste en "une exonération pour une durée de 10 ans d'impôt sur les revenus de source étrangère", indique le magazine. En somme, les retraités échappent à un quelconque impôt à payer sur leur pension, une fois arrivés au Portugal. Ce dispositif ne peut toutefois bénéficier qu'aux retraités du secteur privé. 

Des critères contraignants

Mais, selon Capital, le pays est sur le point de mettre en place une taxe, à hauteur de 10% sur les revenus de sources étrangères et donc les retraites. Si vous êtes retraité au Portugal, rassurez-vous, la fiscalité y reste tout de même plus intéressante qu'en France. 

Le Portugal n'est d'ailleurs pas le seul pays à proposer des avantages fiscaux pour les retraités. Cependant, pour en profiter, il faut toutefois répondre à certains critères et respecter certaines règles. Le mensuel explique que les fonctionnaires français seront, quoi qu'il arrive, toujours taxés en France. Par ailleurs, il est impossible de garder une résidence au pays, si l'on veut jouir de faveurs fiscales. 

En revanche, en respectant ces règles, il existe plusieurs pays dans lesquels vous pourrez bénéficier d'avantages fiscaux intéressants. Découvrez ces terres d'accueil qui profitent aux retraités. 

Italie

1/5
Italie

Il est possible de profiter de sa retraite en Italie mais, pour bénéficier d’avantages fiscaux, la règle fixée est tout de même contraignante : il faut s’installer dans une ville du sud de l’Italie qui compte moins de 20 000 habitants. 

Maroc

2/5
Maroc

Au Maroc, les retraités peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 80%. Attention, ce dispositif n’est toutefois pas aussi profitable qu’il en à l’air.

Tunisie

3/5
Tunisie

En Tunisie, vous paierez également 80% d’impôts en moins. Mais comme au Maroc, il faut prendre en compte le barème d’imposition. En effet, si vos revenus dépassent les 20 000 euros par an, vous êtes considéré comme riche dans le pays. Le taux d’imposition s’approche alors des 30%, contre 11% en France.

Voir la suite du diaporama

Sénégal

4/5
Sénégal

Le Sénégal propose les mêmes règles fiscales que les deux autres pays mentionnés. Ainsi, Capital conseil de prendre le temps de calculer si une retraite dans l’un de ces trois pays est réellement bénéfique, avant de s’y installer. 

Malaisie

5/5
Malaisie

Le statut Malaysia my second home (MM2H) propose des avantages fiscaux conséquents. Ce visa valable 10 ans et renouvelable indéfiniment vous dispense totalement d’impôts sur le revenu sur vos pensions, sans condition de durée.