Pénurie : 7 plats bientôt impossible à cuisiner
Le risque de pénurie s'accroît au fil des mois. En cause : la demande croissante des produits de première nécessité, les aléas climatiques et la guerre. Bientôt, certains plats deviendront très difficiles à cuisiner… Tour d'horizon.

“Une ruée dans les magasins”. Voilà comment qualifie la chargée d’études à l’institut NielsenlQ, Myriam Qadi, le comportement des Français et même des Européens au lendemain du début du conflit russo-ukrainien. Elle explique dans les colonnes de 60 millions de consommateurs que ce sont des dépenses notamment faites sur les produits de première nécessité, trouvables dans les supermarchés.

Cependant, relevait-elle, “Début mars, il y a eu un phénomène de ventes anormal, avec un taux de disponibilité qui a commencé à diminuer”. Car une plus grande demande requiert un plus grand stock, que les réserves françaises risquent d’avoir du mal à soutenir.

En outre, faut-il encore que la chaîne d’approvisionnement puisse suivre… En effet, la guerre vient enrayer le transport de certaines marchandises, fragilisant un peu plus un système déjà affaibli par la pandémie, informe le média Capital.

C’est tout un processus qui est répété chaque semaine, selon elle : “Les rayons sont réapprovisionnés le lundi ou le mardi. Mais les jeudis, vendredis et samedis,on est dans un schéma de rupture totale en magasin."

Quels sont les plats qu’on ne pourra plus manger ?

D’après Myriam Qadi, certaines denrées vont être de plus en plus difficile à trouver Il faudra donc théoriquement dire adieu à quelques-unes de vos recettes pourtant si adorées, au moins pour un temps. 

Car pour l’instant, ces aliments ne sont pas encore à un seuil critique d’approvisionnement. Planet a réalisé le diaporama ci-dessous d'après des données récoltés sur 60 millions de consommateurs et Marianne. Il présente les plats de plus en plus difficiles à préparer à cause des présentes ou futures pénuries qui touchent le secteur alimentaire.

Crumble de patate douce

1/9
Crumble de patate douce

Avec la prochaine pénurie de patate douce, dûe à la sécheresse, le crumble de patate sera de plus en plus dur à déguster.

Frites

2/9
Frites

Pour faire des frites, il faut de la friture… Et pour faire de la friture il faut de l’huile, qui risque une grande pénurie à cause de la guerre.

Couscous

3/9
Couscous

Envie de se faire un couscous ? La semoule risque de se faire de plus en plus rare…

Pâtes bolognaises

4/9
Pâtes bolognaises

A cause des pénuries de pâtes, ce plat si facile à réaliser risque d’être plus difficile à déguster.

Voir la suite du diaporama

Gâteau au chocolat

5/9
Gâteau au chocolat

Avec le risque de pénurie sur la farine, il deviendra difficile de réaliser de délicieux gâteaux au chocolat.

Riz cantonnais

6/9
Riz cantonnais

Le riz cantonnais sera peut-être un plat que vous ne pourrez plus consommer dans les mois à venir… En cause, une pénurie de riz.

L'escalope de poulet à la moutarde

7/9
L'escalope de poulet à la moutarde

Avec la raréfaction de la moutarde, il sera compliqué de réaliser ce plat.

Tartine de foie gras

8/9
Tartine de foie gras

Avec la grippe aviaire ayant frappé les élevages français, pas sûr que ce produit des fêtes soit accessible les prochains mois.

Houmous

9/9
Houmous

L'offre mondiale ayant baissé de 20% à cause des aléas climatique, le houmous pourrait bien se raréfier.