Le saviez-vous ? Il est possible de ne pas se faire avoir quand on appelle un numéro surtaxé. A condition de savoir ce que l'on fait...
Sommaire
Numéros surtaxés : voici ce qu'il faut faire pour ne pas payer le surcout quand vous êtes contraints d'en appeler unIstock

Les jours des numéros surtaxés sont-ils comptés ? D’aucuns pourraient légitimement le penser… En effet, la loi ESSOC (pour Etat au service d’une société de confiance), votée en 2018, se penchait notamment sur cette question. Les élus qui l’ont voté ont décidé d’interdire les surcoûts pour tout appel visant à contacter une administration. Cela ne signifie pas que joindre la Direction générale des finances publiques (DGFiP) est devenu gratuit mais, depuis le 1er janvier 2021, aucun de ces coups de fil ne saurait vous coûter davantage qu’une simple communication avec un ami, indique le site du service public.

C’est donc loin d’être la fin - légale - des numéros surtaxés. Mais fort heureusement, il existe un certain nombre d’astuces pour ne plus avoir à faire face à ceux qui n’ont pas été interdits. Le tout demeure de savoir ce que l’on fait. Comme l’explique Capital sur son site, cela implique d’apprendre à connaître - et reconnaître ! - l’ennemi de toujours. En effet, chaque format de numéro implique un modèle de tarification différent. Certains comportent dix chiffres, d’autres six quand quelques-uns n’en ont que quatre. 

Ils sont assez simples à reconnaître car ils présentent quelques signes très spécifiques. Les numéros à dix chiffres commencent tous par 08. Ceux à six débutent toujours par 118. Les autres par 3 ou 10.

Numéros surtaxés : fiez-vous au code couleur

En outre, un code couleur officiel permet de facilement identifier les numéros surtaxés des autres, poursuit le magazine spécialisé. Si la bannière sur lequel il est imprimé, il s’agit en fait d’un appel gratuit. Si elle est grise, le numéro que vous cherchez à joindre est conventionnel. Enfin, une couleur violette indique un numéro SVA surtaxé. Soyez vigilants avant de passer votre appel et vous ne devriez pas rencontrer de problèmes. Si, toutefois, vous avez vraiment besoin de joindre ce service, il existe une solution…

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.