Vous en avez assez de ces appels qui raccrochent dès que vous répondez ou qui se font passer pour votre banquier ? Découvrez comment repérer les numéros surtaxés, mais aussi comment vous en protéger.
Numéros surtaxés : comment les reconnaître ?IllustrationIstock

Les numéros surtaxés peuvent être de véritables fléaux pour votre porte-monnaie. Il s'agit d'appels raccrochés avant que vous n'ayez eu le temps d'y répondre, mais aussi de messages vocaux et de textos divers et variés. Certains vous demanderont de rappeler le numéro pour obtenir un voyage ou un téléphone, d'autres pour récupérer un colis ou encore pour contacter votre banquier. Lorsque vous appelez un numéro surtaxé, cela ne compte pas dans votre abonnement téléphonique et peut très rapidement faire augmenter la facture. 

Quand un numéro est surtaxé, le correspondant est obligé de le signaler en début d'appel, assure le ministère de l'Économie. Ce montant peut être déterminé forfaitairement - par appel, donc, ou en fonction de la durée de l'échange avec une facturation à la minute. Si vous n'avez pas été prévenu du tarif en vigueur au moment de décrocher votre téléphone, vous pouvez déposer une réclamation sur  www.infosva.org.

Numéros surtaxés : faciles à repérer

Fort heureusement, il est plutôt simple de reconnaître un numéro surtaxé. Il n'existe que trois formats de numéros de téléphone qui peuvent l'être. Les premiers sont des numéros à dix chiffres commençant par 081, 082 ou 089. Ensuite, il y a les numéros à quatre chiffres commençant par 1 ou 3. Enfin, vous devez également vous méfier des numéros à six chiffres débutant par 118.

Si l'un de ces numéros vous contacte, soyez donc vigilant et ne les rappelez pas avant de vous assurer de la fiabilité de celui-ci. En effet, les numéros surtaxés sont souvent propices aux arnaques...

Vidéo : Covid-19 : une arnaque par SMS qui imite le test du virus

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.