Ecouter l'article :

A Vannes, en Bretagne, des habitants ont reçu des appels téléphoniques suspects, provenant d'un "prêtre du diocèse". Pour lutter contre la crise sanitaire, il a tenté de leur faire payer des messes.
Arnaque au faux prêtre : attention, il escroque les fidèles par téléphoneIllustrationIstock

Faux agents hospitaliers, faux désinfecteurs… Durant cette période de crise sanitaire, les visites et appels suspects se multiplient. Les malfaiteurs profitent de l’inquiétude des Français. Et les arnaques à la qualité continuent, même pendant les fêtes de Pâques. Un faux prêtre a en effet tenté de profiter de la situation pour escroquer les fidèles, à Vannes, en Bretagne. L’usurpateur indiquait être un prêtre du diocèse, et proposait aux particuliers de faire payer les messes, rapporte Ouest France. Pour les convaincre, il promettait que l’argent obtenu soit reversé pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Arnaque au faux prêtre : le diocèse appelle à la vigilance

Le diocèse de la ville a alerté les habitants et appelle à la vigilance, face à cette "démarche frauduleuse": en cas de coups de fil suspects, signalez l’information au commissariat ou à la gendarmerie à proximité. Il demande également de contacter le presbytère le plus proche. Pour l’heure, aucune information sur le suspect n’a été encore révélée.

En mars dernier, en Dordogne, des personnes âgées ont, elles, reçu des appels malveillants au nom du centre hospitalier Samuel Pozzi de Bergerac. Les interlocuteurs indiquent qu’ils "vont passer au domicile (des personnes âgées) pour vérifier qu'elles disposent bien du matériel médical nécessaire à leur maintien à domicile", note le quotidien régional La Montagne. Une pré-plainte a été déposée en ligne par l’établissement médical en question : "Ne donnez pas vos coordonnées, n'accueillez pas chez vous des personnes que vous ne connaissez pas" alerte-t-il.

Vidéo : Que faire si vous avez reçu un faux mail des impôts ?

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.