Dans les prochains moins, 38 millions de Françaises et Français recevront une "indemnité inflation" pour compenser la hausse des prix de l'énergie. Parmi les bénéficiaires, certains pourraient toucher cette aide deux fois. Qui sont-ils ?
Indemnité inflation : quels sont les bénéficiaires susceptibles de la toucher deux fois ?IllustrationIstock

Une aide de 100 euros pour compenser les effets de l'inflation Jeudi 21 octobre 2021, le Premier ministre a annoncé la création de cette indemnité exceptionnelle pour les Françaises et Français qui gagnent moins de 2 000 euros net mensuels. Gaz, électricité, carburant et même baguette de pain... Les prix ne cessent de grimper, au risque d'impacter sérieusement le pouvoir d'achat des consommateurs. 38 millions de bénéficiaires devraient recevoir ces fonds, entre fin décembre et le printemps 2022. Voici les bénéficiaires : 

  • Les salariés. 
  • Les indépendants. 
  • Les fonctionnaires. 
  • Les agriculteurs.
  • Les demandeurs d'emploi. 
  • Les apprentis. 
  • Les retraités
  • Les travailleurs précaires à temps partiel. 
  • Les étudiants boursiers. 
  • Les étudiants autonomes fiscalement. 
  • Les allocataires de minimas sociaux. 
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l'allocation adulte handicapé (AAH). 

Quels bénéficiaires pourraient recevoir deux fois l'indemnité ?

Selon La Dépêche, certains bénéficiaires pourraient percevoir plusieurs fois cette indemnité inflation. Les salariés qui ont plusieurs employeurs pourraient donc recevoir l'aide de la part de leurs deux entreprises. En outre, les auto entrepreneurs qui ont également un emploi salarié pourraient recevoir un premier versement de la part de leur employeur, puis un autre de la part de l'Urssaf. La logique est la même pour un retraité qui occupe un emploi pour compléter sa pension.

Au micro de BFMTV, le ministère de l'Économie et des Finances confie que ce double paiement sera difficile à éviter compte tenu du caractère rapide et efficace de la mesure. "Après s’être penché ce samedi sur le sujet, une première solution a été trouvée pour limiter l’impact financier de cet effet de bord: les salariés ayant plusieurs employeurs devront choisir celui qui devra leur verser l’indemnité", précise la chaîne d'information en continu.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.