Souris, taupes, lézards, petits oiseaux... Votre chat vous ramène constamment ses proies à la maison ? Voici trois astuces pour qu'il arrête cette pratique.
Chat : 3 astuces pour qu'il arrête de vous ramener ses proiesIllustrationIstock

Votre chat est un véritable chasseur ?  Sans doute vous-a-t-il déjà ramené mulots, lézards ou petits oiseaux dans un état déplorable... D'après le magazine Maisons&Travaux il est tout à fait normal que votre ami à quatre pattes vous amène ses proies en guise de cadeaux. Surtout, ne vous mettez pas en colère contre votre animal : vous pourriez lui faire peur, et ce dernier pourrait "assimiler votre comportement et la maison (qui est son environnement) comme hostiles". Au contraire, il est préférable de ne pas porter trop d'intérêt aux petites bêtes qu'il vous ramène. Si vous y accordez trop d'importance, il renouvelera l'expérience pour vous faire plaisir ou pour attirer votre attention. 

Alors, comment empêcher votre chat de réitérer ? Selon une étude du professeur Robbie McDonald, relayée par le magazine Peuple Animal, le jeu et l'alimentation peuvent diminuer les activités de chasse de votre compagnon. La première idée est d'instaurer une habitude de jeu dans son quotidien. En effet, les félins aiment traquer leur proie, sauter, bondir, courir... Chose qu'ils peuvent tout à fait faire avec un jouet plutôt qu'avec un être vivant. "Les ficelles, les jouets à plumes, les souris en peluche sont parfaits pour simuler une partie de chasse, un jeu de prédation", explique le magazine animalier. Jouer tous les jours avec votre chat une dizaine de minutes pourrait réduire de 25% le nombre de proies rapportées.

Nourrir votre chat avec des protéines animales réduirait de 36% le nombre de proies raportées

Autre solution, plus efficace encore. Selon une étude de l’équipe de recherche de l’université d’Exeter, donner de l'alimentation à base de protéines d'origine animale à votre chat réduirait de 36% le nombre de proies ramenées à la maison. "L’hypothèse la plus probable serait que les aliments aux protéines d’origine végétale manquent de certains micronutriments, que le chat rechercherait donc ensuite auprès de proies de jardin", détaille Peuple Animal. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.