INTERVIEW. Candidat de la quatrième saison de Mariés au premier regard, Matthieu a dit "oui" à Solenne devant des millions de témoins sur M6. Dans un entretien accordé à Planet, le Lyonnais de 42 ans se confie sur sa préparation avant le mariage, sa relation avec son épouse et les critiques sur sa participation qui ont touché son entourage.
Matthieu (Mariés au premier regard) : "Faire connaissance avec quelqu’un quand on est filmés tout le temps, ce n’est pas simple"Capture Instagram

Du casting à la préparation physique intense avant le mariage

Il est l’un des candidats phares de Mariés au premier regard. Depuis le début de la quatrième saison du célèbre programme de M6, des millions de téléspectateurs découvrent ces jeunes célibataires volontaires en quête de l’amour. C’est notamment le cas de Matthieu, un grand brun de 42 ans qui n’a pas hésité à sauter le pas pour trouver la femme de sa vie.

Pour autant, ce chef d’entreprise (ou plutôt "business angel" comme il se définit) originaire de Lyon n’aurait jamais pensé un jour participer à un programme de rencontre à télévision. "C’est impossible pour moi de me marier avec une inconnue, c’est n’importe quoi" se disait-il avant de passer le casting.

Alors qu’il était en déplacement à l’étranger, Matthieu est contacté par la production de Mariés au premier regard sur les réseaux sociaux. "Je ne connaissais pas du tout l’émission. Quand on m’a dit qu’on me présenterait des célibataires, j’ai pensé que j’allais participer au Bachelor", se souvient le Lyonnais.

"J’ai suivi tout le cursus, les étapes et ateliers avec sérieux"

Intrigué par ce nouveau concept de dating, Matthieu saute le pas et se présente au casting. Une décision qu’il n’a pas regrettée, reconnaissant même s’être pris au jeu. Des tests aux entretiens avec les experts, tout s’est enchaîné en quelques mois pour l’homme d’affaires lyonnais. "Je me suis laissé vivre, j’ai suivi tout le cursus, les étapes et ateliers avec sérieux", nous explique-t-il, avouant même avoir regardé la saison précédente pour en apprendre davantage sur le programme de M6.

Et après plusieurs mois d’attente, le verdict tombe : le Lyonnais va pouvoir se marier puisqu’on lui a trouvé une compatibilité de 83% avec une autre célibataire : la ravissante Solenne. Si le jeune barbu n’a pas eu besoin de se préparer psychologiquement à une telle aventure, il a cependant mis toutes les chances de son côté dans sa préparation physique pour séduire sa promise. "Quand j’ai un objectif, je me donne les moyens d’y arriver", nous explique-t-il avec conviction. Le secret de sa transformation ? "De la sueur, beaucoup de sueur, une bonne alimentation et les résultats sont rapides".

Et ce n’est pas la balance qui dira le contraire puisque Matthieu a perdu 14 kilos avant le mariage. Une incroyable transformation qui n’est pas sans conséquence sur son smoking devenu trop large pour lui. "C’est quand même moyen d’arriver à son mariage avec un costume qui ressemble à celui du grand-père qui le prête au petit-fils", blague le candidat face à cet imprévu.

Paniqué la veille du mariage, le futur marié a assuré à la production qu’il ne voulait pas aller au mariage sans une nouvelle tenue. Mais il a pu bénéficier du soutien de ses copains qui lui ont donné un coup de main. Une petite indiscrétion (non diffusée à l’antenne) que Matthieu nous raconte. "Mes amis ont cherché le soir via du réseau, voir où est-ce que je pourrais trouver un costume sympa. Ils en ont trouvé un à Aix-en-Provence dans une boutique qui était très bien", se souvient-il. "Le matin même à la première heure, ils ont appelé, ils ont foncé sur place, ils m’ont sélectionné les costumes. Quand je suis arrivé, je n’avais plus qu’à choisir". Une mésaventure qu’il ne risque pas d’oublier !

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.