L'émission "Mariés au premier regard" revient ce lundi 6 janvier sur M6 pour une quatrième saison. Si le petit écran a tenté de jouer les cupidons dans plusieurs émissions de télé-réalité, les seniors sont pourtant délaissés ou peu représentés. Sont-ils prêts à rencontrer l'amour à la télé ou plutôt de manière plus conventionnelle ?
Mariés au premier regard, L’Amour est dans le pré… Où sont les seniors dans les programmes de rencontre ?©M6/6playCapture vidéo

Comme le disent de nombreux adages et sous plusieurs formes : l’amour n’a point d’âge. Thème récurrent dans les programmes à la télévision, la télé-réalité en a fait son fonds de commerce pour attirer l’œil du téléspectateur. Du jeune séducteur célibataire à la recherche de l’épouse idéale parmi plusieurs prétendantes, à l’agriculteur ou agricultrice en quête du grand amour, en passant par des célibataires prêts à rencontrer l’âme sœur grâce à la science ou encore dans le plus simple appareil sur une île déserte : il y en a pour tous les goûts !

Derrière ces programmes de rencontre, comme Mariés au premier regard qui débute ce lundi 6 janvier sur M6, il subsiste néanmoins une interrogation : où sont les candidats seniors ? Très friands de programmes télé (d'après une étude d'Insignt NPA publiée en janvier 2019), les personnes âgées sont pourtant très peu représentées sur nos écrans, et encore moins dans les programmes de romance. Une faible représentation que tente d’expliquer Nathalie Nadaud-Albertini, sociologue des médias et spécialiste de la téléréalité. "Dans les programmes de rencontres en télé-réalité, on a du mal à imaginer une romance avec des personnes d’un certain âge", relate-t-elle pour Planet.

Pour cette chercheuse au centre de recherche sur les Médiations à l’Université de Lorraine, "notre société est encore impactée par le fait qu’une relation entre deux personnes est plus ou moins liée au fait d’avoir des enfants". À l’image de ces candidats de télé-réalité, connus autrefois pour leurs crises de jalousie et multiples massacres de la langue française, aujourd’hui devenus parents d’adorables bambins. Comme Nabilla et Thomas Vergara, les fanfarons Marseillais de W9 ou ces jeunes Mamans et célèbres qui arrivent (également ce lundi 6 janvier) sur la chaîne TFX.

"L’Amour est dans le pré" donne sa chance aux seniors

Un business familial (à en croire ce nouveau genre de télé-réalité) qui ne touche pas forcément la génération baby boom (née entre 1946 et 1964), comme le constate Nathalie Nadaud-Albertini. "Pour les seniors, la question de la famille se pose moins parce que généralement, les femmes ne peuvent plus avoir d’enfants la plupart du temps. Cela réduit la possibilité".

Pourtant, un divertissement plus champêtre comme L’Amour est dans le pré tend à donner de l’exposition aux seniors. Cette émission reste "très atypique" des autres programmes pour la sociologue des médias. "Elle touche une catégorie socio-professionnelle en particulier que tout le monde ne connaît pas. Il y a un rapport de classe avec ce programme : de voir comment vivent les agriculteurs avec un regard plus ou moins bienveillant".

Si le programme animé à présent par Karine Le Marchand laisse sa chance aux professionnels seniors du monde agricole, leur parité reste encore très faible à l’antenne. "Dans L’Amour est dans le pré, il y a des candidats un peu plus âgés que dans les autres programmes", souligne Nathalie Nadaud-Albertini à Planet, avant de nuancer son propos. "Mais quand vous regardez le casting, vous n’avez pas beaucoup de femmes de cet âge-là, vous avez plus d’hommes". En effet après 14 saisons, seulement six agriculteurs seniors (âgés de 60 à 69 ans) ont tenté de trouver l’âme sœur : cinq hommes et une seule femme.

La génération "baby-boom" attirée par les sites de rencontre ?

Autre exemple de programme de rencontre où les seniors sont absents : Mariés au premier regard. Si l’émission joue sur les codes de l’amour et de la science avec l’aide d’un algorithme et d’experts, les candidats volontaires ont une moyenne d’âge d’une trentaine d’années. Les seniors célibataires sont aussi des éternels amoureux, prêts à succomber aux appels des nouvelles technologies pour trouver l’amour. C’est pourquoi ils se tournent vers les sites et autres applications de rencontre, même si l’offre est assez restreinte pour nos aînés.

"Il y en a peu pour leur catégorie d’âge", explique la sociologue. "On va plutôt imaginer des sites de rencontre pour les personnes plus jeunes. Comme si on retombait toujours dans cette idée que la relation amoureuse est faite pour des personnes plus jeunes. Alors que pour les seniors, il y a un côté tabou", explique-t-elle en s’appuyant sur l’ouvrage de François de Singly, intitulé Libres ensemble.

Malgré les efforts des producteurs pour mettre en lumière "ces seniors de la télé-réalité" à l’écran (des candidates emblématiques comme Nathalie Andreani et Tanya dans Secret Story au trio des doyennes Frédérique, Linda et Livia – la grand-mère de Nabilla – dans les Vacances des Anges, sans oublier la tentative ratée de NRJ 12 avec Coup de jeune à Vegas : Les Ieuvs font leur show), les programmes de rencontre ne semblent pas le terrain de jeu favori des célibataires de plus de 60 ans.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.