Ecouter l'article :

Un pic d'audiences a lieu sur les sites rencontre chaque premier dimanche du mois de janvier. Comment expliquer ce phénomène, qui revient chaque année ?
Sites de rencontre : que se passe-t-il tous les premiers dimanches de janvier ?IllustrationIstock

Au cœur d’un hiver souvent difficile, surtout pour les célibataires, la quête du grand amour reprend ses droits à partir de la nouvelle année. Juste après les fêtes, quand l’absence de partenaire se fait ressentir, trouver l’amour devient alors de plus en plus urgent. En effet, le premier dimanche de l’année, les sites de rencontre enregistrent des chiffres record au niveau du nombre de connexions et des messages échangés. Ce phénomène possède même désormais un nom, le "Love Sunday" [dimanche de l'amour, NDLR].

Selon une enquête du site Meetic, rapportée par 20 Minutes, le nombre d’inscriptions sur le site a été multiplié par deux lors du premier week-end de janvier 2019. Par ailleurs, 62% de messages supplémentaire ont été échangés sur le site ce même week-end.

Un phénomène qui se répète d'année en année

Sur l’application Tinder, le constat est le même : à partir du premier week-end de janvier et jusqu’à la Saint-Valentin, le site recense une augmentation de 40 millions de matchs. Il connait une telle activité sur cette période que celle-ci a même été baptisée "la saison du swipe" [l’action de faire défiler les profils sur son écran de téléphone sur l’application Tinder, NDLR].

Ce phénomène semble se répéter d’année en année, et même prendre de plus en plus d’ampleur : Meetic évoque une hausse de 16% des inscriptions, sur la même période, par rapport à l’année 2018. Ce dimanche 5 janvier était peut être finalement le week-end idéal pour trouver l’amour, car si la véritable période de l’amour est officiellement l’été, c’est le moment idéal pour une trêve amoureuse au cœur de l’hiver.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Ils se glissent chez des inconnus pour faire l'amour et repartent en saluant leurs "hôtes"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.