Après son divorce, Claire a décidé de sauter le pas et de s'inscrire sur un site de rencontre. Onze ans et deux belles histoires plus tard, elle dresse un bilan positif de son expérience et livre ses conseils.
Témoignage : "M'inscrire sur un site de rencontre a changé ma vie"IllustrationIstock

Il n’y a pas d’âge pour rencontrer l’amour sur Internet. De nombreuses personnes de plus de cinquante ans ont déjà sauté le pas, certaines pour le meilleur, d’autres pour le pire. Claire* [le prénom a été modifié, NDLR] a vécu deux belles histoires d’amour grâce à un site de rencontre et, aujourd’hui, ne regrette absolument pas de s’être lancée dans l’aventure.

"J’ai divorcé en 2007, en mars très exactement et j’ai rencontré mon ami en décembre 2007, sur un site de rencontre, qui s’appelait Meetic à l’époque. On s’est tout d’abord parlé, un peu comme ça, on a communiqué pendant 2-3 jours, on s’est vus, il m'a plu. On a commencé une histoire qui a duré pendant dix ans", explique-t-elle.

Son histoire s’est terminée après dix belles années, mais Claire a décidé de retenter l’expérience et a rencontré une autre personne "sur un site qui s’appelle Disons demain et qui est pour les gens de plus de cinquante ans". Encore une fois, ça a marché pour cette célibataire qui vit une deuxième belle histoire depuis maintenant un an et demi.

Site de rencontre : "Je n’ai pas de regret"

Avant de rencontrer son premier ami, Claire a fait plusieurs rencontres dans des cafés, avec parfois de mauvaises surprises. "C’est vrai qu’on fait des rencontres étranges parfois, que les gens ne ressemblent pas du tout aux photos qu’ils mettent sur le site. Il y a beaucoup de tricheries, il y a beaucoup de gens qui racontent n’importe quoi, qui vont se vanter de telle chose alors que, quand on les voit, ce n'est pas du tout la personne qu’on pensait rencontrer", explique-t-elle. Pourtant, malgré ces quelques rencontres du troisième type, la quinquagénaire "n’a pas de regret", car elle n’est pas "une personne qui sort beaucoup" : "Ce genre de site m’a permis de rencontrer des personnes plus facilement. Quand on a un cercle d’amis bien développé, c’est plus facile, mais quand on ne sort pas beaucoup, c’est plus compliqué".

En s’inscrivant sur ce site de rencontre, les deux fois, Claire était partie avec une idée bien précise du type de personne qu’elle souhaitait rencontrer. "Je suis quelqu’un de sélectif, j’avais déjà des idées bien définies : il ne fallait pas qu’il fume, qu’il ne soit pas trop petit, il ne fallait pas qu’il ait d’enfants". Pourtant, elle l’avoue, ces critères s’effacent peu à peu avec le temps. "On part avec un certain nombre de critères et après on essaie d’être un petit peu moins exigeant quand même. J’ai voulu quelqu’un qui ne fume pas, j’ai trouvé quelqu’un qui fume, mais une cigarette électronique. Je ne voulais pas quelqu’un avec un enfant, et j’ai trouvé quelqu’un qui a un enfant de 14 ans en garde alternée". Avec ces deux rencontres, dont elle se dit "très contente", Claire a atteint son objectif, celui de refaire sa vie.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.