Le président de la République, dont on disait qu'il annoncerait un reconfinement mercredi 27 janvier, souhaite visiblement prendre son temps. Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas mise sous cloche du pays d'ici quelques semaines… Ce que l'on sait.
Reconfinement avant mars : les 3 scénarios auxquels il faut s’attendreAFP

Finalement, le président ne parlera pas. Emmanuel Macron, dont Planet annonçait l'allocution prévue pour le 27 janvier 2021 sur la base des informations du Journal du Dimanche, a finalement fait savoir qu'il ne prendrait pas la parole. Pas dans l'immédiat, en tout cas. Et pour cause ! Le confinement, dont il a tant été question ces dernières heures, n'est plus à l'ordre du jour. Au contraire, même : le chef de l'Etat entend faire tout ce qui est en son pouvoir pour éviter la mise sous cloche de la nation, rapporte France Bleu sur son site. Il attend également d'en savoir davantage sur la progression des variants du coronavirus Covid-19 en France avant de trancher.

Concrètement, poursuivent nos collègues, cela signifie maintenir le couvre-feu national porté à 18h pendant au moins quinze jours. D'ici au samedi 30 janvier, sauf drame imprévu, la situation ne devrait donc pas radicalement changer. Après tout, résume Jean-François Delfraissy - le président du Conseil scientifique -, "on n'est pas à une semaine près". Des propos qui tranchent radicalement avec ceux tenus par le passé, puisque c'est le même homme qui jugeait le troisième confinement "inévitable", mais qui ont le mérite d'être clairs : l'idée même n'est à priori pas abandonnée. Elle est repoussée. Et l'exécutif de travailler à un certain nombre de pistes pour ce qui semble tout de même se préparer…

Troisième reconfinement : sur quoi travaille le gouvernement ?

Le Conseil de défense sanitaire prévu pour le mercredi 27 janvier aura bel et bien lieu, note d'ailleurs La Dépêche, qui égrène d'ailleurs le chapelet des pistes sur lequel travaille potentiellement le pouvoir politique. "Des décisions seront à prendre cette semaine", avait d'ailleurs annoncé le Premier ministre, le lundi 25 janvier tandis que plusieurs sources issues de l'exécutif déclaraient au Journal du Dimanche que "la décision est sur le point d'être prise". Certes, ces propos ont depuis été battus en brèche… Mais il paraît improbable que le gouvernement n'envisage pas les autres scénarios possibles.

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.