Il a annoncé le reconfinement le 28 octobre 2020. Immédiatement après, Emmanuel Macron faisait déjà l'objet de mille et une critiques de la part, notamment, de l'opposition. 
Quels sont les risques pour Emmanuel Macron si ce nouveau confinement ne suffit pas ?AFP

La gestion de la crise sanitaire va-t-elle lui coûter cher ? Depuis le 28 octobre 2020, Emmanuel Macron fait de nouveau l'objet de bien des critiques. Cette fois, l'opposition lui reproche le second confinement national imposé aux Françaises et aux Français à compter du vendredi 30 octobre 2020 et au moins jusqu'au 1er décembre de la même année. Après les appels répétés de plusieurs médecins mais aussi de prix Nobels en économie, le gouvernement a fini par trancher en faveur de nouvelles restrictions des libertés - et tout particulièrement des possibilités de sorties. "Le déconfinement est un échec", a immédiatement réagi le patron des Insoumis, rapportait à l'époque le Huffington Post. Il est loin d'être le seul à avoir attaqué, mais il a frappé durement : "L'épidémie est hors de contrôle, le président aussi".

Les Républicains non plus n'ont pas hésité à dénoncer un "échec cinglant" du chef de l'Etat.  Il aurait pris, affirme notamment Christian Jacob, "des mesures sous la contrainte en prenant compte très partiellement des conséquences désastreuse sur le plan économique du confinement du printemps". "Sur le plan de la santé, il a tenté de justifier l'injustifiable car rien n'a été fait pendant huit mois", a-t-il encore asséné.

Les Françaises et les Français, eux, semblent davantage convaincus par la nécessité d'un confinement note France Info.

Sept sur dix disent en effet approuver la décision du chef de l'Etat, à en croire un sondage réalisé par Odoxa-Dentsu consulting et publié le 29 octobre 2020. "Les Français approuvent majoritairement les modalités de ce reconfinement, notamment l'incitation au télétravail mais avec possibilité pour les salariés de se rendre au travail (85%)", écrivent nos confrères. Et pourtant, ils font globalement très peu confiance à l'hôte de l'Elysée… 

Reconfinement : Emmanuel Macron prend-il des risques sur le plan politique ?

"Si le reconfinement s'avère inefficace, Emmanuel Macron s'expose évidemment à des risques sur le plan politique. Aujourd'hui, la France cumule certaines des mesures les plus restrictives d'Europe de l'Ouest à un nombre de morts particulièrement élevé, non sans oublier une importante récession économique", souligne d'entrée de jeu Raul Magni-Berton, enseignant-chercheur en sciences politiques à l'IEP Grenoble. "Son action politique n'apparaît donc pas efficace. Sur le plan électoral c'est donc logiquement très compliqué", poursuit-il. Au point de menacer l'avenir élyséen du chef de l'Etat ? Peut-être…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.