L'épidémie de coronavirus a incontestablement marqué l'année 2020. À quoi s'attendre en 2021, selon des experts ?
Covid-19 : à quoi va ressembler l’épidémie en 2021 ?IllustrationIstock
Sommaire

Chaque jour, des milliers de personnes sont testées positives au coronavirus en France. Si le début de la campagne de vaccination laisse entrevoir l'espoir d'une fin de l'épidémie, difficile de prévoir le déroulement de cette année à venir. Et pour cause : l'année 2020 fut imprévisible, pleine de rebondissements, et particulièrement difficile pour bien des personnes.  Plus de 65 000 décès, et ce, seulement dans l'Hexagone. Plus de deux millions de malades depuis le début de l'épidémie.

Quand certains corps de métiers comme le secteur hospitalier ont été extrêmement sollicités, d'autres, comme la restauration ou le spectacle, ont été mis à l'arrêt. Les deux confinements nationaux instaurés en France en mars et en octobre 2020 ont certes eu un impact certain sur la vie économique du pays, mais également sur la santé mentale des Françaises et Français. L'incertitude dans laquelle nous sommes plongés, ainsi que la crainte d'un rebond épidémique suite aux fêtes de fin d'année, n'arrangent rien.  

Covid-19 en 2021 : une troisième vague en janvier ? 

À l'aide de plusieurs spécialistes et en se basant sur l'évolution de la situation sanitaire l'année passée, le Huffington Post a tenté de déterminer à quoi pourrait ressembler l'épidémie de coronavirus en 2021. La chute des températures, les réunions en famille et entre amis pendant les vacances de Noël et la stagnation du nombre de cas depuis le mois de novembre inquiètent. En outre, la découverte d'un variant du virus plus contagieux, comportant pas moins de 17 mutations, renforce le doute. 

Dominique Costagliola, directrice de recherche à l’Inserm et épidémiologiste, prévient : "L’hiver va durer jusqu’en mars, il faut se préparer à ce que ce soit difficile. L’équilibre est fragile et il suffirait de peu de choses pour que ça reparte, par exemple l’augmentation des contacts à Noël". Toutefois, l'impact des fêtes de fin d'année sur la circulation du virus ne se ressentira qu'à la fin du mois de janvier. Pour le moment, il est donc difficile de prédire si nous allons ou non être confrontés à une troisième vague épidémique - et aux mesures restrictives qui l'accompagnent. Il n'y a aucun doute : le mois de janvier sera décisif pour le restant de l'année. 

À quelles mesures peut-on s'attendre au courant de l'année 2021 ?

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.