Le chef de l'Etat entend reconfiner le pays une troisième fois. Il devrait l'annoncer dès mercredi 27 janvier 2020.
Emmanuel Macron : comment va-t-il annoncer le reconfinement pour ne pas braquer les Français ?AFP

Préparer les esprits. "Si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment. Et cela s'appelle le confinement", a récemment déclaré le ministre de la Santé et des solidarités, dans les colonnes du Parisien. Des propos qui font indéniablement écho à ceux tenus quelques jours auparavant devant les caméras du 20h de TF1. "Si la situation est amenée à évoluer avec une progression de l'épidémie et la saturation des services de réanimations, nous prendrons des mesures plus dures, comme celles de cet automne", reconnaissait-il alors sans ambages, le 21 janvier 2021. "Nous pouvons aller vers un confinement si la situation l'exigeait pour mettre un coup d'arrêt à la progression du virus", a-t-il ensuite ajouté.

Olivier Véran est loin d'être le seul à évoquer cette solution de dernier recours contre la pandémie de coronavirus Covid-19. Les équipes de communication de Matignon commencent aussi à aborder la question et à préparer les Français à un tel type de réponse au SARS-CoV-2. "On ne va pas attendre que la vague déborde", ont-elles notamment affirmé. A l'époque, le gouvernement entendait encore se laisser quelques jours pour analyser les effets du couvre-feu national porté à 18 heures. Une mesure "efficace", assuraient les communicants du Premier ministre, pour "contenir l'augmentation". De toute évidence, cela ne suffit plus aujourd'hui.

Coronavirus : Emmanuel Macron devrait annoncer un nouveau confinement

Le troisième confinement approche, cela ne fait désormais plus l'objet d'un doute. Les chiffres, qu'attendait Matignon, arrivent et ils s'avèrent, indique Le Figaro, assez peu encourageants. Chaque jour, l'Hexagone compte 20 000 cas supplémentaires, ce qui représente statistiquement 1 000 contaminations à l'heure.  Un "plateau haut", de l'avis du Premier ministre et de ses équipes. Lequel justifierait une allocution présidentielle le mercredi 27 janvier 2021, à l'issue du prochain Conseil de défense sanitaire.

"L'impact du variant anglais dans les tests va compter. Et on sait que ça peut évoluer très vite, fait savoir un proche du chef du gouvernement. Entre pas de confinement et un confinement, c'est le confinement qui est le plus probable", expliquent les conseillers de l'exécutif au quotidien national. De quoi, encore une fois, préparer doucement les esprits. Reste à savoir comment Emmanuel Macron pourra le dire...

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.