Bernard Tapie, frappé par un double cancer, est particulièrement "fatigué" ont fait savoir ses proches. La situation est plus qu'inquiétante.
Bernard Tapie est "couché chez lui" : les dernières nouvelles inquiétantesAFP
Sommaire

La fin approche ? C’est ce que certains proches de Bernard Tapie semblent penser. L’état de l’ancien homme d’affaires n’a de cesse de se dégrader. Jacques Séguéla - publicitaire, éditorialiste et ami de celui qui fut député de la nation - a récemment donné de ses nouvelles, depuis le plateau de Pascal Praud sur CNews. Elles ne sont pas rassurantes, rapporte La Dépêche, qui met en exergue certaines de ces déclarations. L’ex-ministre de la Ville fait désormais l’objet d’un "nouveau traitement". "Peut-être le dernier", commente Jacques Séguéla, qui se rend à son chevet toutes les semaines.

D’une façon générale, les proches de Bernard Tapie n’ont pas été avares en détails concernant la dégradation de son état de santé. L’affliction qui frappe l’ancien patron de l’OM, aujourd’hui particulièrement "fatigué", est connue de longue date. Il bataille avec le cancer depuis des années et a maintes fois fait savoir qu’il n’avait "pas peur de la mort". Il n’empêche, explique L’Internaute, non sans le présenter comme "très affaibli" : les soins qui lui sont désormais administrés seraient "très douloureux".

Bernard Tapie va très mal : quelles nouvelles apporte Jacques Séguéla ?

"Il est très fatigué, il souffre beaucoup", confirme pour sa part Jacques Séguéla, qui poursuit, alarmiste : "Il est dans son dernier combat, il le sait. Comme dans tous ses combats, il le fait avec rage et avec une espèce de dernière ardeur". 

La situation sanitaire de l’ancien ministre se détériore rapidement. Il ne souffre plus seulement d’un unique cancer à l’estomac, mais bien d’un "double", rapporte ainsi La Dépêche. La maladie s’est, hélas, généralisée.

Que sait-on du quotidien de Bernard Tapie aujourd’hui ?

"Ça fait tellement mal de le voir…", a aussi affirmé le publicitaire, qui n’a pas manqué de donner quelques détails sur le quotidien du malade. "Il est chez lui, il est couché, il se lève douloureusement. Il a toute sa famille autour de lui, c’est complètement soudé", précise en effet Jacques Séguéla.

Des propos qui font indéniablement échos à certains déjà tenus par les proches de l’ancien patron de l’OM. "Il va comme quelqu’un atteint d’un cancer au stade 4", affirmait en effet Sophie Tapie, le 21 septembre 2021 sur le plateau de BFMTV. "C’est chronique, il y a des jours ou ça va super bien et on se dit qu’il n’aura plus besoin de chimio, et puis trois jours après il y a une rechute, puis on se dit c’est la fin… Et finalement tout revient", complète la fille de l’ancien député.

Bernard Tapie : "profiter des proches avant qu’il ne soit trop tard"

Le fils de Bernard Tapie, Stéphane, a choisi les réseaux sociaux pour s’exprimer. Le dimanche 19 septembre 2021, il publiait un message des plus inquiétants, indique La Dépêche. Il s’agissait en effet d’une vidéo, composée de plusieurs clichés de l’ancien président de l’Olympique de Marseille. 

Les images étaient accompagnées d’un message clair, sinon insistant.

Pour le fils de Bernard Tapie, il fallait en effet "profiter des proches avant qu’il ne soit trop tard". De quoi soulever moult angoisses sur la gravité de son état de santé.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.