Avant le meurtre du petit Grégory, la famille Villemin a reçu de nombreux courriers de menace. Découvrez le terrible contenu de ces lettres anonymes.
Affaire Grégory : que contenaient les terribles lettres envoyées par le fameux corbeau ?IllustrationAFP

 36 ans après le meurtre de Grégory Villemin, le mystère reste entier. Impossible de savoir ce qui est arrivé à cet enfant de quatre ans qui jouait sur un tas de graviers dans son jardin quand sa mère le voit pour la dernière fois. Quelques heures après le signalement de sa disparition, les enquêteurs retrouvent son corps sans vie dans la Vologne, rivière des Vosges. Depuis le début de l'affaire, l'espoir des enquêteurs repose, entre autres, sur un élément : les lettres de menace adressées à la famille Villemin entre 1983 et 1984. Menaces, insultes, et même aveu de l'assassinat... Ces horribles correspondances sont au coeur du mystère. En effet, il y a de grandes chances que la personne se cachant derrière ces lettres soit l'auteur du crime. Aujourd'hui, il est tout à fait envisageable que plusieurs corbeaux aient existé.

Dans une interview accordée à 20 minutes, le journaliste Thibaut Solano fait part de ses certitudes. "Il n'y avait pas un, mais plusieurs 'corbeaux' (...) il est clairement établi dans le dossier qu'il y avait un duo de 'corbeaux' qui agissaient soit séparément, soit ensemble, et qui s’en prenaient à la famille Villemin", assène-t-il. Selon lui, c'est ce duo de corbeaux qui aurait écrit les lettres les plus cruelles, révélant des secrets de famille enfouis. "Il y a eu ensuite des imitateurs qui ont agi soit par vengeance, soit pour essayer de piéger le véritable 'corbeau'", poursuit-il. Que contenaient ces lettres, exactement ? 

Affaire Grégory : que contenait la première lettre du corbeau ?

Le meurtre de Grégory Villemin est le tragique dénouement d'un calvaire qui a commencé plus d'un an plus tôt, le 4 mars 1983. Selon Le Parisien, Jean-Marie Villemin, père de la victime, retrouve une première lettre de menace dans les volets de sa maison familiale à Lépanges-sur-Vologne. En lettres capitales, il est écrit : "Je vous ferez votre peau à la famille Villemain". Plus qu'une menace, c'est une promesse que fait le corbeau. Un peu plus d'un mois plus tard, c'est une autre branche de la famille Villemin qui est victime de ces mystérieux courriers...

Vidéo : Les confidences de Jean-Michel Lambert en 2014

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.