36 ans après les faits, l'enquête concernant le meurtre du petit Grégory est relancée. Explications.
Sommaire
Affaire Grégory : ce que l'on sait des nouvelles auditionsAFP

Découvrira-t-on un jour qui est le meurtrier de Grégory Villemin ? D'après les informations du Parisien, l'enquête aurait été relancée début décembre 2020. Dominique Brault, nouveau magistrat en charge de l'affaire et président de la chambre d'instruction de la cour d'appel de Dijon, aurait mené une série d'auditions de témoins. 

Ce rebondissement inattendu laisse présager de nouvelles mises en examen. "Les investigations ont repris et avancent. Des actes d'enquête ont été menés", explique le procureur général de Dijon, Thierry Pocquet du Haut-Jussé. Après plus de trente années de doutes et de fausses pistes, des sources proches de l'enquête en sont persuadées : "Il y aura de nouvelles mises en examen, c'est certain". 

Affaire Grégory : qui sont les personnes auditionnées ? 

Si l'on ne sait pas exactement qui a été interrogé, nous savons qu'il s'agit de "protagonistes ayant évolué dans les Vosges au moment des faits en 1984, dans l'entourage familial ou de voisinage de l'enfant", selon les mots du quotidien régional. Le Parisien affirme toutefois que les époux Jacob (le grand-oncle et la grande-tante de la victime) ainsi que Murielle Bolle ne font pas partie des personnes auditionnées par Dominique Brault. En effet, comme le précise le quotidien, il s'agit d'auditions de témoins et non de suspects. De nouvelles personnes devraient être auditionnées. Il s'agirait de journalistes ou d'enquêteurs ayant suivi de près l'affaire de la disparition et du meurtre de Grégory Villemin. 

Pourquoi l'enquête est-elle relancée seulement maintenant ?

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.