Retraite : 5 idées de placements étonnants pour la préparer
Pour agréablement couler ses vieux jours, il est indispensable de bien préparer sa retraite. Quelques idées de placement pour s'en sortir une fois venue la cessation d'activité.

Plan d’épargne retraite, assurance-vie… De nombreux produits d’épargne permettent de préparer sa liquidation de droits pour pouvoir, une fois le jour venu, profiter paisiblement de sa liberté retrouvée. D’aucuns espèrent ainsi voyager tandis que d’autres pourraient souhaiter se rapprocher des leurs. Sans oublier, bien sûr, les retraités-passions ; qui occupent le temps nouvellement dégagé en renouant avec quelques-unes de leurs activités préférées d’autrefois. Ceci étant, l’ensemble de ces figures souffrent du même problème : après l’arrêt du travail, il faut composer avec une baisse du niveau de ses revenus. Laquelle s’accompagne heureusement d’une réduction des charges, certes… mais cela n’empêche pas qu’il est toujours plus sûr d’anticiper.

Les bons élèves pourraient donc faire appel à un certain nombre de placements traditionnels, tels que ceux précédemment évoqués (dont certains s'avèrent aussi très utiles pour préparer sa succession), ou à d’autres dispositifs comme la SCPI, le PEA et l’investissement locatif. Sans grande surprise, rappelle le site spécialisé La Retraite en Clair, tout dépend bien évidemment de la situation tout un chacun.

Existe-t-il des placements saugrenus ou oubliés pour préparer sa retraite ?

Ceci étant, un certain nombre de produits d’épargne moins courant permettent aussi de préparer sa cessation d’activité ou, à tout le moins, de diversifier son patrimoine en vue de la cessation d’activité. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama, que vous retrouverez en conclusion de notre article.

Attention, toutefois : ces placements ne sauraient être destinés à tous les épargnants. Le risque de perte en capital est réel et il est souvent indispensable de bien connaître le secteur, poursuit le site spécialisé. N’y allez pas sans savoir dans quoi vous vous lancez !

1 - La forêt et les vignes

1/5
1 - La forêt et les vignes

Vous aimez le vin ? Ça tombe bien ! C’est un produit, explique le site spécialisé La Retraite en Clair, qui peut prendre beaucoup de valeur avec le temps. Ainsi, certaines bouteilles ont vu leur tarifs progresser de 4 à 8% par an… pendant 20 ans ! Le plus simple consiste donc à acheter ses propres bouteilles et à les revendre une fois qu’elles ont pris de la valeur ; mais cela n’implique pas gain avant la plus-value. Alternativement, il est aussi possible de ne pas se composer de cave et d’investir directement dans les vignobles. L’acquisition d’une parcelle - ou de parts d’une parcelle - viticole permet en effet de gagner beaucoup.

Dans la même logique, il est aussi possible d’investir dans la forêt en faisant l’acquisition de tout ou partie d’un hectare. C’est la coupe du bois, la location du terrain, sa revente ou la chasse qui rapportera votre argent.

2 - Les collections et les arts

2/5
2 - Les collections et les arts

Certains passionnés préféreront d’autres domaines. Les arts et les objets de collection peuvent constituer de réels atouts pour gonfler son patrimoine, poursuit La Retraite en Clair. Le second est d’autant plus intéressant qu’il est possible - comme dans le cas des voitures - d’obtenir des objets qui ne sont pas encore dits “de collections” mais dont la production a été interrompue il y a des années de cela. Le prix d’achat sera moins important, mais la plus value conséquente…

Dans le cadre de l’art, qui se décline en de très nombreux secteurs, il est possible de passer par la vente aux enchères, la maison de vente, la galerie ou l’achat en ligne. Mais sans connaissance pointue du secteur, c’est l’assurance de perdre de l’argent.

3 - Le crowdfunding et les cryptomonnaies

3/5
3 - Le crowdfunding et les cryptomonnaies

Connaissez-vous le financement participatif ? C’est l’occasion pour certains de gagner beaucoup. En investissant dans le capital d’un projet - à des prix d'entrée parfois très accessibles - il est possible de parier sur la réussite de l’entreprise qui a attiré votre attention. Restez attentif aux besoins de financement des uns et des autres.

Du reste, plus personne ne présente les crypto-monnaies. Du bitcoin à la dogecoin en passant par le NEM, de nombreuses devises virtuelles aux valeurs très volatiles peuvent vous faire gagner gros… ou au contraire vous ruiner. Ceci étant, de tels placements peuvent être utiles pour diversifier votre patrimoine et peuvent permettre, sur un coup de chance, de gagner beaucoup. Assurez-vous de suivre leur cours en temps réel.

Voir la suite du diaporama

4 - L’épargne d’entreprise

4/5
4 - L’épargne d’entreprise

En matière de retraite, l’épargne d’entreprise est très souvent oubliée. C’est dommage : des produits comme le PEE peuvent constituer de très bons placements de préparation à la cessation d’activité… puisqu’ils permettent au travailleur de placer certains de ses revenus non financiers (intéressement, jours de repos non pris, etc) et de les faire fructifier. En plus de cela, rappelle la Maif sur son site, il est généralement abondé par l’employeur. Renseignez-vous auprès de votre direction.

5 - L’incontournable : la propriété immobilière

5/5
5 - L’incontournable : la propriété immobilière

S’il est bien quelque chose qu’il faut avoir accompli avant d’arriver à la retraite, c’est l’acquisition de sa résidence principale. Les revenus chutant une fois passée la cessation d’activité, le remboursement de son éventuel prêt et l’achat d’un toit pour couler ses vieux jours doit constituer votre priorité.