Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.
AFP

La formule de la semaine est signée Pierre Moscovici. Le commissaire européen l’a prononcée au cours d’une interview accordée en début de semaine au Point. A quelques heures de rencontrer François Hollande pour évoquer la question des flux migratoires, l’ancien ministre a donné son avis sur la politique actuellement menée par la France. "Il faut bien comprendre que cette crise va durer que nous devons lui apporter une réponse européenne", a-t-il d’abord fait valoir avant d’affirmer : "un réfugié ne vient pas en Europe pour repartir !".

A lire aussi –Pourquoi les pays d’Europe centrale refusent-ils d’accueillir des réfugiés ?

"Les politiques d’intégration doivent être considérées comme de l’investissement"Fort de ce constat, Pierre Moscovici a ensuite expliqué les mesures qu’il convenait de mettre rapidement en place à l’échelle européenne. "Nous avons besoin de politiques d'intégration extrêmement volontaires pour que les réfugiés trouvent leur place en Europe, et tout particulièrement sur le marché du travail (…) Il faut avancer sur la formation, l'équivalence des diplômes, les cours de langue, l'accompagnement civique et social, l'insertion scolaire, la levée des obstacles réglementaires à l'intégration, l'implication des partenaires sociaux, et en particulier du patronat", a-t-il développé. Le commissaire européen a ensuite affirmé qu’il était urgent de "dégager des financements nécessaires pour que l’intégration des réfugiés se fasse le plus vite et le plus harmonieusement possible". "Les politiques d’intégration doivent être considérées comme de l’investissement", a-t-il souligné.

Pour de donner du poids à ses propos, l’ancien ministre a par ailleurs rappelé que son "père était un réfugié quand il est venu en France". "Il faut admettre qu’un réfugié peut repartir mais aussi qu’il a vocation à rester", a-t-il martelé.

Vidéo sur le même thème : Réfugiés : la police hongroise ferme définitivement le passage de Röszke

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.