Ce 2 novembre, France 2 diffuse un numéro inédit de "Nos terres inconnues" dans lequel Raphaël de Casabianca embarque Amir pour un périple dans le Jura. Un dépaysement total pour l'artiste populaire de 37 ans. Découvrez trois indiscrétions à son sujet.
Amir dans Nos terres inconnues : trois anecdotes à savoir sur le chanteur©Domine Jerome/ABACAabacapress
Sommaire

Amir : il était dentiste avant de devenir chanteur

Une nouvelle personnalité part à l’aventure sur France 2. Après Vianney, c’est au tour d’Amir d’enfiler son sac à dos et d’aller à la découverte du Haut-Jura avec Raphaël de Casabianca, ce mardi 2 novembre dans un numéro inédit de Nos terres inconnues. Une expérience hors normes pour le chanteur de 37 ans révélé grâce à The Voice en 2014. Une expérience qui l'a réellement marqué psychologiquement. "J'ai eu la sensation d'être revenu un peu différent", a-t-il en effet confié à Gala. Si les premiers temps et couper avec le téléphone, les proches et les réseaux sociaux a été compliqué au début, Amir explique s'être "rendu compte de ce monde qu'il y avait autour de (lu)i". "Moi qui suis très citadin, très hyperactif, là, j'ai pris le temps d'observer, rencontrer des gens. J'ai vu ce que la nature avait à nous proposer", détaille le chanteur. "Les premières 24h étaient compliquées, puis il y a eu un déclic. Quand j'ai accepté la déconnexion, ne plus avoir de portable, j'étais bien, et j'ai compris pourquoi les gens qu'il y avait dans le Jura étaient épanouis", ajoute Amir.

Pour autant, rien ne prédestinait l’auteur-compositeur-interprète à connaître une carrière fulgurante dans la musique. Avant d’être découvert à la télévision française, Amir Haddad a été diplômé d'un doctorat en chirurgie dentaire à Jérusalem. Un métier que le praticien et finaliste de la version israélienne de Nouvelle Star (en 2006) n’a que très peu exercé, préférant se tourner vers la musique. De quoi inquiéter son entourage face à cette reconversion professionnelle.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par ᴀᴍɪʀ (@amir_officiel_)

"Au départ, c'était difficile pour ma famille d'accepter cette nouvelle tournure de carrière parce que j'avais un métier, j'étais dentiste, ça n'a rien à voir, mais ça donnait beaucoup plus d'assurances en termes de qualité de métier, de gagne-pain pour la vie. Et depuis que je les ai 'trahis' et que je suis parti n'en faire qu'à ma tête, et chanter, au départ ils avaient du mal à m'encourager", avouait-il auprès de Voici en 2017.

Malgré ce choix risqué, Amir a pu concrétiser son rêve en devenant l’un des talents phares de la variété française. Après avoir atteint la finale de The Voice durant la saison 3 dans l’équipe de Jenifer, l’ex-finaliste a eu le privilège de représenter la France à l’Eurovision en 2016 avec le titre J’ai cherché. Un morceau populaire dans l’Hexagone et à travers l’Europe lui permettant de décrocher la sixième place du concours avec 257 points.

Depuis ce tremplin médiatique, Amir poursuit sa voie vers le succès en multipliant les disques d’or et de platine et en récoltant les récompenses. Pourtant, un souci de santé aurait pu handicaper l’artiste tout au long de sa carrière, dont il n’a pas hésité à s’exprimer sur le sujet.

Amir : il a atteint de surdité depuis sa naissance

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par ᴀᴍɪʀ (@amir_officiel_)

Depuis sa naissance, Amir connait des soucis de santé. Le chanteur a notamment confié récemment qu’il souffrait de surdité de l’oreille droite à cause d'une malformation. Un handicap contraignant pour l’interprète de 37 ans au quotidien. "Depuis ma naissance, et encore aujourd’hui, je n’entends que d’une oreille, l’oreille gauche. Je ne suis pas sûr que la technologie médicale d’aujourd’hui puisse corriger cette déficience. Je ne suis même pas sûr que j’aimerais quoi que ce soit, de toute manière", a-t-il assuré à nos confrères de Télé Loisirs.

Malgré cette anomalie physique disgracieuse, Amir estime n’avoir jamais été victime de sa différence au quotidien. "Cette oreille déficiente n’avait pas non plus le même aspect. À seize ans, j’ai donc subi une opération de chirurgie esthétique, qui lui a redonné un aspect normal. Mais je n’ai jamais vécu cette différence comme un handicap", explique l’artiste soutenu par un proche particulièrement. "Je le dois à la mère. Elle a su m’enlever de la tête toute possibilité que ce le soit".

Dans sa carrière comme dans sa vie privée, le jeune trentenaire explique qu’il a dû s’adapter avec sa défaillance auditive. "Je ne connais pas la stéréo, mais ce n’est pas si difficile que cela à gérer. Je fais juste attention aux lieux bruyants et veille à préserver mon oreille opérationnelle, mon instrument de travail le plus précieux…". Pour l’épauler au quotidien, Amir peut toutefois compter sur sa tendre épouse.

Amir : qui est Lital, son épouse et la mère de son fils ?

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par ᴀᴍɪʀ (@amir_officiel_)

Depuis 2014, le chanteur Amir est marié avec Lital qui partage sa vie depuis leur rencontre en Israël il y a plusieurs années. Pour célébrer leur union, l’artiste et la ravissante décoratrice d’intérieur avaient convié près de 600 invités durant une semaine de festivités à Tel-Aviv, d’après nos confrères de Voici. Quelque temps après, leur famille s’est agrandie avec l’arrivée de leur fils Mikhaël en 2019.

Délaissant femme et enfant pour partir à l’aventure avec Raphaël de Casabianca dans le Jura pour France 2, Amir a confié dans que ce périple l’avait changé à son retour. "Quand je suis revenu chez moi, j’ai déposé mon téléphone à l’entrée, chose qui ne m’était jamais arrivée. J’ai dit à ma femme qu’il fallait que l’on prenne le temps pour discuter, que les relations humaines étaient importantes. Elle m’a regardé, incrédule. Ça a duré deux ou trois jours…", a-t-il déclaré dans Télé 7 Jours.

Présent également sur les réseaux sociaux, Amir en profite pour dévoiler ses moments complices avec son fils de 2 ans. Ne pouvant notamment s’empêcher de dévoiler ses prouesses à ses fans sur Instagram. "Quand je m'en aperçois, je sors mon téléphone très vite pour capturer l'instant. Je ne lui demande pas la permission, j'espère qu'il ne m'en voudra pas dans quelques années !", confiait-il au magazine Nous Deux. Seul l’avenir nous le dira…

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.