Ce 25 mai, France 2 diffusait un épisode inédit de Rendez-vous en terre inconnue avec Vianney. Avec l'animateur Raphaël de Casabianca, ils ont voyagé en Éthiopie où ils ont fait la rencontre du peuple nomade Afar. Un moment riche en émotion pour l'artiste.
Rendez-vous en terre inconnue : les larmes de Vianney lors des adieux avec le peuple Afar@stephaneridard / InstagramCapture Instagram

Un moment d’évasion bouleversant. Ce mardi 25 mai, France 2 diffusait un nouvel épisode de Rendez-vous en terre inconnue. Pour cette parenthèse inédite, l’animateur Raphaël de Casabianca a invité le chanteur Vianney à s’envoler pour l’Éthiopie à la rencontre du peuple nomade Afar.

Une rencontre exceptionnelle qui a captivé jusqu’à 5,64 millions de téléspectateurs, permettant à la chaîne du service public de s’offrir un joli score d’audience. Il faut dire que ce voyage sur le continent africain a été riche en émotions pour Vianney, qui semblait touché d’aller à la découverte de ces éleveurs au mode de vie rudimentaire au nord-est du pays. "Participer à cette émission était un rêve pour moi", a-t-il confié dans les pages d’Ouest-France. "J’ai vécu une expérience immense. J’ai été bouleversé par les Afars".

Un voyage teinté de larmes et de musique pour Vianney

Entre moments de partages, choc des cultures et témoignages émouvants, la fin du voyage a été d’autant plus déchirant pour le coach de The Voice "dans un état second" au moment des adieux. "J’ai tenu bon devant les caméras, puis je me suis effondré dans le 4×4", s’est souvenu le chanteur auprès de Télé 7 Jours. À son retour en France, Vianney s’est saisi de sa plume et de sa guitare pour poser ses souvenirs sur le papier.

Le jour de la diffusion de l’émission sur France 2, l’auteur-compositeur-interprète de 30 ans a dévoilé Dabali, le "fruit de mon voyage renversant en Terre Inconnue", a-t-il indiqué sur sa page Twitter. "Dans le trésor que j'en rapporte, il y a ces images de Pierre Stine", en présentant le clip de ce titre bouleversant. Une magnifique balade, entremêlée d’instruments de musiques, des chœurs et des sonorités africaines, transportée sur une carte postale en vidéo.

Toujours sur le même réseau social, Vianney a expliqué les origines de sa chanson à ses fans. "Vous êtes nombreux à me demander d’où viennent les mots Afars du refrain de Dabali. Il s’agit de phrases que m’avait écrites notre traducteur Momo sur un bout de papier pendant le séjour, apparemment tirées d’une merveilleuse chanson de Nasser Saoudi". Envie de vous évader le temps d'une chanson : venez écouter Dabali !

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.