Les fenêtres sont l'une des principales causes de déperdition thermique des logements. Voici six astuces économiques pour renforcer leur isolation.
Froid : 6 astuces pour améliorer l'isolation des fenêtres

Les “passoires thermiques” sont nombreuses en France. Selon les chiffres du ministère de la Transition écologique et solidaire publiés en septembre 2020 et relayés par Futura Sciences, le pays compte 4,8 millions de logements mal isolés et près d’un Français sur six (11 millions) serait concerné par ce problème. Or, une mauvaise isolation est loin d’être anodine : explosion de la facture énergétique en hiver, inconfort, répercussions néfastes sur la santé et sur le logement, insalubrité… Et les fenêtres n’y sont pas pour rien ! D’après le spécialiste de la rénovation énergétique Effy, près de 15% de la perte de chaleur se fait par les vitrages, ce qui en fait la quatrième cause de déperdition thermique, après le toit, les murs et les diverses fuites d'air (cheminées, hottes…).

Mauvaise isolation des fenêtres : les signes qui ne trompent pas

Certains signes doivent vous alerter quant à la mauvaise isolation de vos fenêtres. Voici les principaux à surveiller, selon la plateforme de mise en relation de particuliers et d’artisans Ootravaux :

  • La sensation de froid : s’il est normal de sentir un peu plus froid près des fenêtres que des murs, une grande différence est plutôt mauvais signe.
  • La présence de condensation : elle peut indiquer un problème d’isolation du logement. Si vous remarquez la présence de moisissures sur le cadre de la fenêtre, la condensation peut en être la cause.
  • Un mastic en mauvais état : souvent appliqué pour garantir l’étanchéité de vos fenêtres, il peut se détériorer avec le temps et entraîner des pertes de chaleur.
  • Le bruit : si vous entendez les bruits extérieurs presque au même niveau quand la fenêtre est fermée que lorsqu’elle est ouverte, “cela montre que votre menuiserie n’assure plus de barrière isolante”, indique Ootravaux.

Si vous avez remarqué ces différents signes, il est important d’agir pour améliorer votre confort thermique et faire des économies d’énergie. Découvrez dans notre diaporama six astuces économiques pour améliorer l’isolation de vos fenêtres.

Installer un survitrage

1/6
Installer un survitrage

Si vos fenêtres sont mal isolées, vous pouvez opter pour le survitrage. A coller directement sur le vitrage de la fenêtre, il permettra d’améliorer l’isolation thermique. Comme l’indique la plateforme de mise en relation de particuliers et d’artisans Ootravaux, il en existe plusieurs types :

Le survitrage fixe : semblable à du double vitrage, il laisse une lame d’air de 6 mm par rapport à la première vitre. Il est considéré comme le plus efficace.

Le survitrage démontable : semblable au premier modèle, celui-ci est fixé sur les battants via un encadrement en caoutchouc ou en métal et peut être démonté.

Le survitrage ouvrant : il est placé sur un système articulé et peut être ouvert pour accéder à la première fenêtre

Le survitrage en kit : il rassemble les éléments nécessaires à l’installation du survitrage et permet de réaliser soi-même les travaux, bien que les vitres doivent être commandée à part aux bonnes mesures. 

Isoler avec du papier journal

2/6
Isoler avec du papier journal

Pour éviter le froid de pénétrer dans votre logement par les fenêtres, vous pouvez aussi utiliser du papier journal. Selon l’Agence Centrale de l'Environnement et de l’Habitat (ACEH), commencez par repérer les points d’entrée de l’air et calfeutrez-les en pliant les feuilles de papier journal en quatre et en les collant contre les infiltrations à l’aide de ruban adhésif.

Poser des joints d’isolation

3/6
Poser des joints d’isolation

Les joints d’isolation sont idéals pour calfeutrer efficacement une fenêtre. En mousse, en caoutchouc, en silicone ou en métal, ils peuvent être posés sur tout type de fenêtre. Vous pouvez appliquer les joints de vitrage entre les vitres et la menuiserie et les joints de frappe entre les montants et le cadre.

Fermer les volets

4/6
Fermer les volets

Astuce simple, mais efficace : pensez à fermer les volets lorsque la nuit tombe. Selon Energie Environnement, ils permettront d’améliorer l’isolation du simple vitrage de 30%, celle du double-vitrage ancien de 15% et celle du double ou triple vitrage moderne de 5%.

Fermer les rideaux

5/6
Fermer les rideaux

Les rideaux peuvent eux aussi être d’une grande aide contre le froid. Comme l’indique Ootravaux, les rideaux isolants, plus épais que les classiques, permettent d’améliorer l’isolation thermique en “réfléchissant le froid vers l’extérieur”.

Utiliser du papier aluminium

6/6
Utiliser du papier aluminium

Le papier aluminium a d’excellentes propriétés isolantes qui peuvent être appliquées aux fenêtres. Selon l’ACEH, commencez par vous munir d’un carton et découpez-le aux mêmes dimensions que la fenêtre à isoler. Puis recouvrez-le de papier aluminium et placez-le sur le rebord de votre fenêtre. Si le rendu sera peu esthétique, ce dispositif permettra d’améliorer l’isolation thermique de votre logement en attendant le retour des beaux jours.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.