INTERVIEW. Tous les ans, les Français dépensent 14 milliards d'euros en frais de succession. Ce chiffre pourrait pourtant être considérablement diminué, si la question de l'héritage était anticipée. Olivier Noël, fondateur du site Masuccession, nous explique comment calculer gratuitement ces droits et les minimiser.

Avez-vous une idée des droits de succession que vos enfants ou vous-même pourrez avoir à payer ? Selon Olivier Noël, fondateur du site Masuccession.fr, "seulement 1% des Français en ont une". A la suite d’un problème de santé, qui a failli l’emporter, celui qui a eu une longue carrière dans le marketing, le service bancaire et financier au sens large, a décidé de creuser la question. "Etant moi-même dans le flou, j’ai appelé tout mon réseau afin de savoir ce qu’il allait se passer pour mes enfants, si par malheur je n’étais plus là demain : notaires, banquiers, avocats… Personne n’a su me dire à quel montant allaient être exposés mes héritiers, en fonction de mon patrimoine", déplore-t-il. "Je me suis alors dit qu’il fallait impérativement apporter à tous, et gratuitement, le montant des frais de succession." C’est ainsi qu’il a pris la décision de créer le site Masuccession.fr.

Frais de succession : un diagnostic gratuit

Chaque année, 200 milliards d’euros de patrimoine se transmettent de génération à génération. Les frais de succession représentent, eux, 14 milliards d’euros. "Cela équivaut aux dépenses annuelles des touristes à Paris tous les ans", détaille Oliver Noël. "Ils sont payés par 10% de Français qui possèdent le plus de patrimoine. Etant donné que l’âge moyen d’un héritier en France est de 59 ans, l’argent n’est pas réinvesti dans les entreprises."

Toutefois, d’après l’ancien banquier, le problème réside dans la non-anticipation.

"Beaucoup n’ayant rien anticipé laissent leurs héritiers avec un double patrimoine, et donc avec des charges supplémentaires. Et ce, à l’approche de la retraite, moment où les revenus diminuent."

Certains se retrouvent alors en grande difficulté. "Cela créé ainsi une nouvelle forme de déséquilibre économique. Le patrimoine familial, auquel sont très attachés les Français, devient alors un handicap et non un avantage. C'est pourquoi anticiper le sujet avec ses parents avec des vrais indicateurs économiques le plus tôt possible est aussi très pertinent", assure l’expert.

Grâce au site créé en 2016, professionnels et particuliers peuvent établir, en 12 minutes seulement, un diagnostic gratuit, à partir du patrimoine à transmettre, via un simulateur en ligne. Un conseil personnalisé à bas prix permet également d’optimiser au maximum les frais de succession, qui diffèrent en fonction du lien de parenté (entre 35 et 60%), détaille le site du Service public.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.