Les frais de notaire font partie intégrante du financement d'un projet immobilier. En effet, le notaire est le professionnel qui va authentifier légalement l'acte de vente. Mais les frais de notaire sont souvent coûteux. Voici quelques conseils pour les faire baisser.
iStock

Frais de notaire: payer la commission de l’agence immobilière

Dans certains cas, le fait de s’octroyer les services d’une agence immobilière pour l’achat de son habitation peut favoriser l’ajout de frais à la valeur même du logement. Si la vente du bien s’effectue dans le cadre d’un mandat de recherche ou d’un mandat de vente avec commission chargée acquéreur, le prix de logement et celui des services rendus par l’agence immobilière seront distincts. Les frais de notaire ne seront alors calculés que sur la valeur du bien seulement si l’acheteur s’acquitte du versement de la commission à l’agence au moment de la vente. De cette manière, le prix net vendeur sera le seul montant à apparaître sur le compromis de vente.

Frais de notaire: soustraire les éléments de mobilier

Cuisine équipée, meubles, électroménager… Lorsqu’on achète un logement, il n’est pas rare que les anciens propriétaires aient laissé des éléments de mobilier à l’intérieur. Or, ces différents biens mobiliers possèdent une valeur financière qu’il est possible de déduire du prix de vente puisque les frais de notaire ne doivent être calculés que sur la valeur du bien immobilier seul. Pour estimer la valeur des équipements mobiliers, il faut pouvoir s’appuyer sur des factures d’achat. Cette astuce permet parfois d’économiser quelques centaines d’euros. Vous pouvez obtenir davantage d’informations auprès de la Chambre des notaires de votre département.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.