À l'heure où l'inflation sucre le pouvoir d'achat des consommateurs, il est difficile de savoir quoi faire de son argent. Épargner, investir... Que choisir ? On fait le point.
Épargner ou investir : que faire de son argent en 2022 ?IllustrationIstock
Sommaire

1,8 milliard d'euros. Voici la somme capitalisée par le Livret A au mois d'avril 2022, selon les chiffres de la Caisse des dépôts et consignations relayés par Le Figaro. L'année dernière, à la même période et  alors que la France était confinée en marge de la pandémie de Covid-19, ce chiffre s'élevait à 3 milliards d'euros. C'est toutefois un montant similaire à celui qui avait été épargné en avril 2019, avant le début de la crise sanitaire. 

Selon les informations de 20 minutes, la hausse des prix a des conséquences importantes telles que la baisse du pouvoir d'achat et de la consommation des foyers, mais aussi des conditions d'épargne loin d'être avantageuses. Avec l'inflation, estimée à 4,8%, il peut sembler vain de placer ses deniers sur un livret rémunéré à 1%. Est-il judicieux de continuer à épargner ? Est-il préférable d'investir ? 

Épargner ou investir : l'inflation, négative pour l'épargne

Dans les colonnes du quotidien, le professeur d'économie François Geerolf indique que "la plupart des taux d’intérêt sont actuellement négatifs", car le rendement des différents produits d'épargne - dont le livret A - ont un rendement inférieur à 5%. Même en plaçant votre argent sur un livret bancaire à 1%, vous perdez de l'argent puisque l'inflation s'élève à 4,8 points. "Les périodes d’inflation sont toujours négatives pour l’épargne", ajoute le spécialiste des questions de placement.

Selon les chiffres de l'Insee, là aussi rapportés par 20 minutes, les Françaises et Français épargnent plus de 20% de leurs revenus bruts disponibles. À noter que certains épargnants ne remplissent pas leur livret A pour générer du profit... Mais comment expliquer ces économies en masse ? 

Épargner ou investir : faut-il économiser dans l'espoir que les prix baissent ?

Vous l'aurez compris : mettre de l'argent sur son livret A n'est pas rentable en période d'inflation. En revanche, cela vous permet de fructifier un minimum vos revenus, plutôt que de les laisser dormir sur votre compte courant. Toujours dans les colonnes de 20 minutes, un autre expert, Philippe Crevel, explique que certains sont tentés de garder leur argent de côté dans l'espoir que les prix chutent à nouveau. "Si les salaires augmentent pour compenser l’inflation, ils ne redescendront pas et les prix resteront hauts également", commente alors François Geerolf. 

Au contraire : le scénario privilégié par les marchés financiers est celui d'une poursuite de la hausse de l'inflation. Ainsi, vous ferez mieux de répartir vos économies entre épargne et investissement...

Épargner ou investir : quels sont les placements à éviter ?

En période d'inflation, il est contreproductif de ne pas investir: vous perdez du pouvoir d'achat. Préférez donc le placement à l'épargne, même si vous n'investissez que quelques euros par mois, et privilégiez les placements sûrs. "Concrètement, les actions des entreprises – et notamment du CAC40 – sont en mauvaise forme et en chute, elles ne représentent pas des investissements forcément judicieux", continue François Geerolf dans les colonnes de 20 minutes. Faites attention, donc, aux actions, aux valeurs matérielles comme l'or ou encore à l'immobilier. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.