Selon la dernière enquête "Patrimoine" dévoilée par l'Insee ce mardi 3 mai, le patrimoine des Français a été peu impacté par la crise sanitaire. Ont-ils par ailleurs changé leurs habitudes et stratégies en matière d'épargne et d'investissement ?
Epargne : Livret A, Assurance vie…. Quels sont les placements préférés des Français ?

La crise sanitaire n’a quasiment rien changé aux habitudes financières des Français. Quant à leur patrimoine, il n’a que peu évolué, comme le démontre la dernière enquête "Patrimoine" dévoilée par l’Insee, ce mardi 3 mai 2022. Ils privilégient toujours les produits financiers et les biens immobiliers. Dans le détail, début 2021, 61,2% des foyers détenaient un bien immobilier, contre 62% en 2018 et 61,7% en 2010. Quant au taux de Français propriétaires de leur résidence principale, il est resté quasi identique en 11 ans : 57,5% en 2021, contre 57,6% en 2010. 61,2% possédaient néanmoins un bien immobilier, d’après les données de l’Institut national de la statistique. "Depuis 2018, la détention de patrimoine est restée globalement stable, tout comme ses principales composantes (immobilière et financière), alors que l’augmentation du patrimoine des ménages observée pendant la crise sanitaire aurait pu se traduire par une augmentation de la détention d’actifs".

Epargne : plus de la moitié des ménages possèdent un patrimoine financier et immobilier

Par crainte de l’avenir, face à l’incertitude du marché du travail et de l’économie du pays, mais aussi en raison des restrictions sanitaires, l’épargne des ménages a explosé durant la crise sanitaire. Notamment pour les plus aisés, puisqu’ils ont beaucoup moins dépensé pour les loisirs ou encore le tourisme. Cette sur-épargne a été évaluée à environ 170 milliards d’euros par la Banque de France.

Notons que 12,6% des ménages possèdent à la fois du patrimoine financier, immobilier et professionnels, et 57,6% des Français cumulent patrimoine financier et immobilier. Quels sont par ailleurs leurs produits préférés ?

Découvrez dans le diaporama ci-dessous les 5 chiffres à retenir de l’étude de l’Insee.

5e. La Bourse

1/5
5e. La Bourse

Actions, obligations… Un Français sur six investit en Bourse (16,7%). C’est bien moins qu’en 2010, où 19,7% d’entre eux possédaient des actions, des obligations, des parts de sociétés d’investissement à capital variable (Sicav) ou de fonds communs de placement (FCP).

Le taux remonte néanmoins depuis 2018 (16%), et devrait continuer sur cette lancée dans les années à venir. Bien que volatile et risquée, la Bourse reste un bon placement sur le long terme. L’indice CAC 40 a d’ailleurs délivré une performance de 28,85% en 2021.

4e. L’épargne Retraite

2/5
4e. L’épargne Retraite

Conscients de l'importante perte de revenus une fois la vie active passée, les Français s'intéressent de plus en plus à l'épargne retraite. 16,9% des ménages possèdent un plan d’épargne retraite (PEP, PERP et PER confondus).

3e. Le plan d’épargne logement (PEL)

3/5
3e. Le plan d’épargne logement (PEL)

Moins d’un Français (24,7%) sur quatre en possède un. "Depuis 2018, l’ouverture de nouveaux contrats, qui font désormais l’objet d’une fiscalisation, diminue. En témoigne la forte diminution de la détention d’épargne logement des plus jeunes depuis 2018, en baisse de 9,6 points pour les ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans", indique l’Insee. 

2e. L’assurance vie, n°2 dans le cœur des ménages

4/5
2e. L’assurance vie, n°2 dans le cœur des ménages

L’assurance vie demeure, malgré sa faible rémunération sur le fonds euros (le support à capital garanti) en constant recul (1,30% brut en 2021), un produit privilégié par les épargnants. 40,5% en détiennent une, contre 35% en 2010.

Ils prennent en revanche plus de risque que par le passé. “Cette évolution vers davantage de risque peut s’expliquer par la baisse marquée des rendements garantis des fonds euros ; estimés en moyenne entre 1,0% et 1,3% en 2020, ils sont en repli continu depuis 2015 (2,5%)”, observe l’Insee. Rappelons cependant que les assureurs imposent aussi depuis plusieurs années un pourcentage minimum d’unités de compte aux souscripteurs, afin de pouvoir accéder au fonds euros.

1er. Le Livret A reste le placement préféré des Français

5/5
1er. Le Livret A reste le placement préféré des Français

Près de trois Français sur quatre possèdent un Livret A : 73,5% des ménages en 2021, contre 68,5% en 2010. Et ce, malgré son taux faible durant 2 ans (0,5%). 

"Il est possible que le surcroît d’épargne de 2020 ait soutenu la stabilité du taux de détention de ces livrets, malgré des taux d’intérêt restés très bas sur la période."

87% des foyers ont par ailleurs au moins un livret réglementé (Livret A, LDDS ou LEP).

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.