De l'argenterie ancienne dort dans vos placards ? Et si vous la vendiez… Vous pourriez vous en tirer avec un joli pactole, surtout si vos pièces ont de la valeur. Voici ce qu'il faut savoir pour évaluer leur prix.
Vendre son argenterie : les pièces chez vous qui ont le plus de valeur

L’argenterie ancienne se transmet parfois depuis des générations dans les familles françaises. Pourtant, rares sont les ménages qui l’utilisent vraiment, car elle est précieuse et demande souvent de l’entretien.

La vaisselle en argent est pourtant un bien très recherché, dans les brocantes, les vides greniers et dans les ventes aux enchères. En effet, l’argent est l’une des valeurs les plus sûres aujourd’hui. Il représente donc, pour certains, un bon investissement pour l’avenir. D’autres sont de véritables collectionneurs d’argenterie, et seront prêts à payer le prix fort pour une pièce rare. 

N’hésitez plus à faire l’inventaire de votre argent. Vos placards recèlent sûrement de biens d’une grande valeur ! Il suffit simplement de savoir les identifier, pour les vendre au meilleur prix.

Bien sûr, rien ne sert de tout vendre, car certaines pièces peuvent aussi avoir une valeur sentimentale pour vous. Mais rien qu’en vous délestant d’un saucier, par exemple, vous pourriez récupérer des centaines d’euros. Mode d’emploi.

Tout d’abord, il faut identifier avec quel type d’argent est fabriquée votre orfèvrerie. 

Il convient de distinguer à ce titre l’argent massif (92,5%), l’argent pur (999%, réservé en général aux lingots), et le métal argenté, qui désigne les métaux moins nobles comme le cuivre  ou l’étain que l’on aurait recouverts d’une fine couche d’argent. Le métal argenté aura donc beaucoup moins de valeur. 

Comment reconnaître de l’argent massif ?

Pour identifier si vos biens sont en argent massif, rien de plus simple : il suffit de chercher un poinçon à tête de minerve, de coq ou de vieillard.

En cas de doute, vous pouvez demander l’avis d’un spécialiste. 

Surtout, une fois que vous aurez identifié les biens que vous souhaitez vendre, contactez un commissaire priseur pour les faire expertiser, et évaluer leur juste prix.  

Quelques astuces, toutefois, si vous en souhaitez vendre votre argent au prix fort :

  • Avoir une preuve documentée de la propriété et de l’origine d’un objet augmentera définitivement sa valeur
  • Votre argenterie doit être en bon état, et utilisable. De la même façon, les biens dépareillés n’ont pas beaucoup de valeur.
  • Plus c’est ancien, plus vous pourrez le vendre cher
  • Des modèles originaux, ou aux détails travaillés, sont particulièrement prisés
  • Faites estimer vos biens pour être sûr de vendre au bon prix

En attendant, découvrez quelles pièces chez vous auront le plus de valeur dans notre diaporama. 

Les chandeliers et bougeoirs

1/6
Les chandeliers et bougeoirs

Les chandeliers et bougeoirs en argent massif sont particulièrement recherchés, et peuvent vous rapporter gros. Tout dépend de leur époque.

Ainsi, Cleerly.fr indique que ceux datant du XIXème siècle peuvent se vendre entre 1000 et 2000 €. Ceux du XVIIIème siècle, c'est-à-dire les Fermiers Généraux, valent pour leur part entre 3000 et 10 000 €.

Les timbales

2/6
Les timbales

Les timbales en argent massif sont un bien assez recherché, surtout si elles sont en bon état. Leur prix oscillerait entre 50 à 200  €, selon leur taille et leur conservation.

Celles datant du XVIIIème siècle et qui sont gravées se négocient autour de 400 €, précise Cleerly.fr.

Les objets en métal argenté

3/6
Les objets en métal argenté

Vous n’avez pas d’argenterie massive ? Rien ne vous empêche de vendre votre argenterie en métal. Elle ne vous rapportera pas autant, mais peut tout de même vous permettre d’engranger quelques centaines d’euros (comptez entre 100 et 200 pour un plat ou une ménagère complète de couverts).

Les couverts

4/6
Les couverts

Il est impératif que vos couverts soient pairs et assortis, (un couteau = une fourchette). Un set de 12 couverts est idéal. Il est aussi primoridal que les dents de vos fourchettes soient encore d’usage. 

Selon le site Cleerly.fr, les modèles Filet, Uni-plat ou Vieux Paris sont les plus classiques. Les couverts Louis XV ou Louis XVI sont moins fréquents. On trouve aussi des couverts en argent fabriqués sous le Second Empire, qui ont un certain charme.”

Vous pouvez en général vendre un couvert (fourchette + couteau) en argent entre 50 à 60 €. Si ce sont des couverts Fermiers Généraux, très anciens, leur valeur peut aller jusqu’à 200 € pièce.

Les plats et récipients

5/6
Les plats et récipients

Selon le site Cleerly.fr, les plats en argent se vendent autour de 500 à 600 € le kilo.

Là aussi, si ce sont des plats Fermiers Généraux, leur prix va augmenter considérablement : comptez récupérer près de 1000 €. Leur valeur croît également si ils ont des armoiries : inspectez-les bien !

Par ailleurs, précise encore Cleerly.fr, “les jattes, soupières, saucières, légumiers, aiguières, tastevins sont des objets très recherchés.”

Les cuillères

6/6
Les cuillères

Les petites cuillères en argent massif se vendent autour de 15 € pièce, indique Cleerly.fr

Quant aux cuillères à ragoût, comptez récupérer entre 120 à 150 € - sauf si c’est une cuillère Fermiers Généraux : là, vous pourriez en tirer jusqu’à 400 €.

Une louche en argent vous rapporte autour de 100 €. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.