Malgré un début d'année peu favorable, le regain d'inflation pourrait faire remonter les cours du bitcoin et de l'or. Combien investir et quel gain espérer ?
Bitcoin, or… Ces placements qui devraient profiter de l’inflation en 2022IllustrationIstock
Sommaire

Une vague incessante. Après avoir atteint son plus haut pic début novembre en 2021, le cours du Bitcoin a considérablement chuté. Il est passé de 58 000 euros à 33 000 environ actuellement. Les épargnants qui ont su prendre des risques ont ainsi pu profiter de la hausse de la reine des cryptomonnaies l’an dernier. Tout comme ceux qui ont investi en Bourse. "Le regain de volatilité des cours, dû à la pandémie, a entraîné une hausse des volumes échangés sur ces supports", décrypte dans les colonnes de Capital Thibaud Renoult, responsable des produits de Bourse pour la France, la Belgique et les Pays-Bas de Société générale.

Quant à l’or, en plus de l’inflation (+2,8% sur un an en décembre dernier) et des faibles taux d’intérêts, "le cours de l’once s’est établi sur une base solide depuis le printemps dernier", indique Arnaud du Plessis, gérant spécialisé sur l’or et les ressources naturelles chez CPR AM.

Qu’en sera-t-il cette année ? Le retour de l’inflation pourrait-il soutenir les cours du Bitcoin ou encore de l’or ?

Bitcoin et or : n’y investissez pas plus de 10% de votre patrimoine

Si le potentiel de gain de l’or et le Bitcoin devrait être en hausse en 2022 du fait de l’augmentation de l’indice des prix à la consommation, mieux vaut toutefois éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier. Les experts conseillent en effet de ne pas y investir plus de 5 à 10% de votre patrimoine.

Pièces et lingots d’or, Bitcoin… Quels placements devez-vous privilégier et quels rendements pouvez-vous espérer ?

Placements 2022 : les potentiels gains de l’or

Pour démarrer votre investissement dans l’or, mieux vaut opter pour les lingotins, accessibles dès 288 euros (pour celui de 5 grammes), ou la pièce Napoléon 20 Francs, coûtant 310 euros. Ils sont bien moins chers que les lingots, facturés 51 000 euros. Pensez à garder la facture, indispensable pour profiter du régime d’exonération sur la plus-value.

  • Performance 2021 : +3 % pour l’once d’or, en euros
  • Risque : de moyen à élevé
  • Durée de détention : de quelques mois à plusieurs années
  • Performance 2022 : potentiel de gain en hausse

Qu’en est-il du Bitcoin ?

Placements 2022 : les potentiels rendements du Bitcoin

Malgré une forte chute, le cours du bitcoin pourrait bien remonter cette année. "La présence renforcée d’investisseurs institutionnels sur le marché lui confère une nouvelle crédibilité", détaille Manuel Valente, directeur scientifique de Coinhouse, premier intermédiaire reconnu, dès 2020, comme PSAN (prestataire de services sur actifs numériques) par l’AMF (Autorité des marchés financiers).

Passez vos ordres via la trentaine de plateformes labellisées. Vous aurez ainsi accès accès à un large spectre de cryptomonnaies. Car certaines, moins connues, peuvent aussi vous faire gagner gros.

Vous pouvez aussi opter pour les nouveaux livrets, libellés en devises virtuelles. Le Coinhouse par exemple, s’appuie sur le tether, et assure un rendement de 6,5%. Fixé pour treize semaines, ce taux peut ensuite être revu. "

La solution repose sur un mécanisme de prêt/emprunt de cryptomonnaies, qui procure un rendement", décrypte Romain Saguy, directeur marketing de Coinhouse.

  • Performance 2021 du bitcoin : + 63% en euros
  • Perte potentielle : 100 %
  • Durée de détention : de quelques heures à plusieurs mois
  • Performance 2022 : gain potentiel en hausse

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.