Alors que les fonds euros de l'assurance vie, à l'instar du Livret A, n'offrent que des taux bas, de plus en plus d'épargnants se tournent vers le bitcoin, attirés par la flambée des cours. Réel bon plan ?
Sommaire
Troquer son assurance vie contre un plan épargne bitcoin, bonne ou mauvaise idée ?IllustrationIstock

Jusqu’à 60 000 dollars l’unité ! Depuis un an, le bitcoin tourmente la planète finance. Sa valeur a en effet été multipliée par 10 et les entreprises s’arrachent ce nouvel or numérique, qui pourrait, dans le futur, peut-être remplacer le Dollar ou l’Euro. Les particuliers, qui voient leur assurance vie et autre Livret A ne leur offrir qu’un très faible rendement, s’intéressent ainsi de plus près à la première des cryptomonnaies. Sa volatilité, qui constitue un gros risque pour les investisseurs, peut être maîtrisée par le biais du plan épargne bitcoin.

Plan épargne bitcoin : quel est ce nouveau produit financier ?

Démocratiser et transformer le bitcoin en placement de "bon père (ou mère) de famille": c’est ce que propose StackinSat avec son plan épargne bitcoin, lancé en octobre 2020. "Notre plan épargne bitcoin est tout simplement une application qui permet d’acheter à intervalle régulier du bitcoin, pour une somme d’argent fixée à l’avance", expliquait en décembre dernier, Jonathan Herscovici, le fondateur, dans les colonnes de MoneyVox.

Et d’ajouter : "Il est possible de débuter avec 10 euros sur une fréquence hebdomadaire ou mensuelle. Finalement, nous ne faisons qu’adapter au bitcoin la stratégie d’investissement programmé qui est la meilleure option pour s’exposer à long terme sur une classe d’actifs particulièrement volatile comme le bitcoin. Cette stratégie permet en effet de s’affranchir de la problématique du prix d’entrée. En investissant progressivement et de petites sommes, l’épargnant n’a pas la charge mentale de savoir si c’est le bon moment ou non d’acheter."

Qui peut y souscrire ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.