La retraite progressive pourrait bien faire peau neuve l'an prochain. Le projet de loi de finances pour 2022 s'attarde en tout cas sur la question. A quelles transformations faut-il s'attendre ?
Retraite progressive : tout ce qui change à partir de 2022Istock
Sommaire

Connaissez-vous la retraite progressive ? Il s’agit d’un dispositif encore méconnu, affirme Le Figaro sur son site, pensé pour rendre possible l’aménagement de la fin de carrière d’une ou d’un salarié. Il leur permet, dès 60 ans, de percevoir une partie de la retraite - de base, mais aussi complémentaire - à laquelle ils ont théoriquement droit… Tout en continuant à exercer une activité à temps partiel, précise le site gouvernemental du service public. En pratique, il n’est pas impossible de cumuler différentes occupations professionnelles à temps partiel, ce qui signifie qu’il est tout à fait envisageable de continuer à travailler pour différents employeurs, par exemple. Bon à savoir : le montant exact des pensions que touche la ou le retraité concerné est revu au moment de la liquidation définitive des droits.

Comme d’autres sujets précédemment évoqués dans nos colonnes, la retraite progressive fait partie des dispositifs que le gouvernement souhaite transformer. Pas question, dans ce cas précis, de réformer l’intégralité de notre système de solidarités inter-générations : l’exécutif demeure frileux à l’idée de relancer ce sujet à six mois du prochain scrutin présidentiel. Jean Castex en particulier, poursuivent nos confrères, estime que ce n’est pas une bonne idée et argumente en ce sens, non sans s’appuyer sur l’opposition assumée du patronat et des syndicats pour éviter d’avoir à rouvrir une thématique aussi explosive.

Retraite progressive : que prévoit le gouvernement pour 2022 ?

Cette fois encore, le gouvernement a donc décidé de passer par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 pour porter toutes les évolutions souhaitées par le chef de l’Etat, en matière de retraites. En tout et pour tout, le texte en compte sept. L’une d’entre elles, en particulier, concerne le dispositif évoqué plus haut. Et répond, de facto, aux exigences du Conseil constitutionnel. Autrement dit, l’exécutif n’avait pas le choix sur ce volet. 

Dès lors, à quoi faut-il s’attendre en 2022 ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.