INTERVIEW. Oublis, méconnaissance des droits… Chaque année, des niches fiscales non déclarées font perdre 1 650 euros en moyenne aux ménages français. Pour y remédier, Aldric Emié, Co-fondateur de Tacotax, site d'assistance et d'optimisation fiscale pour les particuliers, nous divulgue, avec ses experts, les éléments à ne pas négliger.
Impôts : tous ces dispositifs de défiscalisation auxquels vous ne pensez pas et qui pourraient pourtant vous rapporter grosIllustrationIstock

Vous n’y pensez pas, vous n’avez peut-être même pas idée qu’ils existent, et pourtant… Nombreux sont les dispositifs de défiscalisation qui pourraient vous rapporter gros et auxquels vous êtes souvent déjà éligible ! "Quand on sait que l’oubli des niches fiscales en France fait perdre en moyenne 1 650 € aux foyers chaque année, il est temps de se demander quelles sont les différentes manières d’optimiser ses impôts aujourd’hui", déclare Aldric Emié, Co-fondateur de Tacotax, site proposant une solution d'assistance aux particuliers pour leurs impôts.

Ses experts dévoilent la marche à suivre pour optimiser votre déclaration de revenus et identifier des solutions de défiscalisation.

Impôts : défiscaliser, en déclarant vos revenus

Planet. Comment faire baisser son imposition ?

"Réduire ses impôts est une démarche qui débute dès la déclaration de revenus ! Par oubli ou par manque de connaissances sur ce sujet, de très nombreux contribuables français passent à côté de certains avantages fiscaux qui leur sont dus : les pertes pour ces foyers se comptent en milliards d’euros désormais.  Pourtant, il existe certaines sommes déductibles des revenus, avant que le montant de votre impôt ne soit calculé."

Planet. Quelles sont-elles ? Où se documenter pour en prendre connaissance ? Comment les déclarer ?

"Pour vous informer, plusieurs moyens s’offrent à vous", précisent les experts de Tacotax :

  • Le site gouvernemental impots.gouv.fr liste bien évidemment les niches fiscales existantes en Œuvres,
  • Le site de Tacotax propose également des guides complets sur la défiscalisation et des guides pour gérer au mieux vos finances personnelles,
  • Vous pouvez également faire appel à un professionnel si vous le souhaitez, particulièrement dans le cadre d’un investissement : les conseillers en gestion de patrimoine et les experts en finances personnelles vous accompagnent dans vos projets.

"La réduction d’impôt est dite passive lorsqu’elle ne fait pas l’objet d’un investissement de la part du contribuable : on parle alors d’optimisation de déclaration. Le but sera donc de remplir efficacement sa déclaration de revenus en n’omettant aucune dépense susceptible de faire l’objet d’une réduction fiscale."

Planet. Quels sont les crédits et réductions d’impôt les plus oubliés ?

Réponse des experts : "Le cas des dons effectués par les contribuables français illustre assez clairement le manque de connaissances global en matière de fiscalité des particuliers. Si Bercy annonce qu’un total de 2,5 milliards d’euros de dons est déclaré par les contribuables chaque année, ce sont en réalité 4.5 milliards d’euros qui sont reversés annuellement à des associations et autres bonnes œuvres. Lorsque l’on sait que les réductions d’impôt liées aux dons représentent 66 à 75% de leur montant, on se rend bien compte que le manque à gagner est énorme pour les particuliers."

"Même son de cloche pour les frais de scolarité des enfants au collège et au lycée : les réductions sont de 61 € pour les premiers et 153 € pour les seconds ! Pourtant, sur les 5,6 millions d’enfants scolarisés, seuls 3 millions sont indiqués par leurs parents sur leurs déclarations de revenus", constatent les experts.

"De son côté, l’emploi d’un salarié à domicile reste l’outil de défiscalisation le plus utilisé par les Français. Si vous employez un salarié pour de la garde d’enfant, du jardinage, du ménage ou en tant que tuteur scolaire, par exemple, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt maximum de 7 500 € (soit 50 % maximum) pour un plafonnement global de 15 000 €. Vous êtes déjà 3, 6 millions de Français à employer un particulier pour des prestations à domicile !"

"On note également les frais professionnels en tant que frais réels, plutôt que l’abattement de 10% par défaut, ou encore les travaux de rénovation énergétique sur sa résidence, avec des crédits d’impôt avantageux à la suite d'un achat et de l’installation de matériels visant à réduire votre consommation d’énergie."

Planet. Quelles sommes permettent d’économiser ces niches fiscales ?

"Ces niches permettraient aux contribuables d’économiser en moyenne des montants non négligeables :

  • 41 € par foyer fiscal pour les dons aux associations.
  • 119 € par famille pour les frais de scolarité des enfants.
  • 420 € par contribuable pour les frais professionnels.
  • 1 068 € par foyer éligible pour les travaux d’économie d’énergie...

N’oubliez pas ! Le BOFiP (Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Ndlr) indique que tout contribuable doit pouvoir justifier les charges portées sur sa déclaration de revenus pour bénéficier d’une réduction d’impôt, à la demande du service des finances publiques. Au risque de perdre les avantages fiscaux promis…"

Si les niches fiscales permettent de payer moins d’impôts, un autre moyen peut aussi vous faire économiser gros.

Impôts : défiscaliser en investissant

Planet. Sur quels leviers jouer pour réduire le montant de ses impôts ?

"Les différents dispositifs de défiscalisation existants en France ont été mis en place par les gouvernements français successifs pour inciter les contribuables à investir dans des secteurs dans le besoin. Ainsi, l’immobilier locatif, la création d’entreprise dans les DROM (départements et régions d'outre-mer Ndlr) et en Corse ou encore les résidences de service sont dans la ligne de mire des lois de finances permettant aux Français d’investir pour soutenir l’économie du pays, et de bénéficier d’avantages fiscaux en contrepartie", expliquent les experts de Tacotax.

"La défiscalisation dans l’immobilier est assurément la plus populaire, grâce à des dispositifs bien pensés :

  • Loi Pinel : investissement locatif dans le neuf pour une réduction d’impôt maximale de 63 000 €,
  •  Loi Censi-Bouvard : investissement dans une résidence de service et mise en location meublée pour une réduction d’impôt de 11 % sur le prix de revient du bien,
  •  Loi Denormandie : investissement locatif dans l’ancien pour une réduction maximale de 63 000 €.
  •  Loi Malraux : rénovation d’immeubles à caractère historique pour une réduction d’impôt calculée sur le montant des travaux de restauration…"

"Les entreprises sont également largement mises en avant par les dispositifs de défiscalisation : investir dans une PME permet notamment de bénéficier d’une réduction de 18% sur l’impôt sur le revenu dans certains cas, le Girardin Industriel pour financer le matériel pour l’industrie et l’artisanat dans les DROM ou encore les FCPI et FIP pour investir dans des sociétés d’avenir en contrepartie d’une réduction d’impôt de 18% à 38% pour une entreprise en Corse", détaillent les experts du site spécialisé.

"Enfin, certains contribuables préfèrent jouer la sécurité en se tournant vers le PER - pour Plan d’Épargne Retraite - en tant qu’enveloppe fiscale remplaçant les anciens PERP, Préfon, Madelin, PERCO, etc. Vous versez les sommes de votre choix sur un PER, et vous pouvez choisir de les déduire de votre revenu imposable net pour bénéficier d’une réduction d’impôt l’année suivante."

Ce produit semble particulièrement adapté aux contribuables imposés à 41 ou 45 % pour allier épargne et allégement fiscal."

Planet. Faut-il faire appel à un professionnel avant de se lancer ?

"Tout investissement répond à un objectif bien précis. Certains cherchent à augmenter directement leur capital, d’autres souhaitent protéger leur succession, et d’autres encore visent à réduire le montant de leurs impôts.

Frais de succession : ce site vous permet de les réduire jusqu'à plus de 70% !Frais de succession : ce site vous permet de les réduire jusqu'à plus de 70% !INTERVIEW. Tous les ans, les Français dépensent 14 milliards d'euros en frais de succession. Ce chiffre pourrait pourtant être considérablement diminué, si la question de l'héritage était...

"Dans ce dernier cas, il existe donc de nombreux outils permettant d’investir sur le long terme et renforcer son patrimoine en le diversifiant tout en réduisant leur imposition.Pour ce qui est de la défiscalisation dite active, il faudra bien vous préparer avant de vous lancer dans un investissement : il est effectivement conseillé de faire appel à un professionnel pour optimiser sa fiscalité ! Les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) vous aident à réaliser un bilan patrimonial et à déterminer quels placements seront les mieux adaptés à votre situation, dans un objectif de réduction d’impôt. Se faire accompagner par un professionnel peut être payant, certains cabinets se rémunérant aux honoraires, mais d’autres préfèrent fonctionner par rétrocommissions sur la vente d’un bien immobilier, par exemple."

Planet. Combien est-il possible d’économiser si l’on applique l’ensemble de ces conseils ?

"Il est impossible de déterminer à l’avance combien chaque contribuable pourra économiser en déclarant tous ses revenus ou en investissant, car cela dépend des actifs et de la situation de chacun", répondent les experts de Tacotax. "Notez cependant que les Français perdent en moyenne 1 650 € chaque année par oubli !"

 

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.