Si, ce vendredi 25 février, l'Insee a annoncé que le pouvoir d'achat des Français s'est amélioré en 2021, l'inflation, elle, continue de grimper fortement depuis le début de l'année. Jusqu'à combien l'indice des prix à la consommation pourrait-il bondir ?
Pouvoir d’achat : combien avez-vous encore perdu en ce début d’année ?

Énergie, alimentation, services… Depuis plusieurs mois, les prix ne cessent de flamber et inquiètent chaque jour davantage les Français. Le pouvoir d’achat est d’ailleurs devenu, selon divers sondages, la première préoccupation des consommateurs. Les candidats à la présidentielle l’ont bien compris, et surenchérissent sur cet épineux sujet en promettant, entre autres : des hausses de salaires et de pensions, une baisse de la TVA sur les tarifs de l’énergie, des allocations promises aux étudiants ou encore des bourses pour les nouveau-nés de la France rurale.

En attendant ces incertaines mises en œuvre, l’inflation continue sa forte progression en ce début d’année.

Pouvoir d’achat : hausse de 1,9% en 2021, mais boom de l’inflation en 2022

L’annonce effectuée par l’Insee ce vendredi 25 février 2021 aurait pu en soulager certains. Selon l’Institut, le pouvoir d’achat des Français s’est amélioré de 1,9% en 2021, grâce à la reprise économique, aux diminutions d’impôts et aux aides versées en fin d’année par le Gouvernement afin de lutter contre l’inflation. Or, la tendance s’inverse depuis janvier 2022. Après avoir bondi de 2,9% en janvier, l'indice des prix à la consommation a encore augmenté en février. Est observé une chute du pouvoir d’achat de 3,6% sur un an. En cause, "une accélération des prix de l'énergie, des services, des produits manufacturés et de l'alimentation", précise l’Insee.

Ainsi, sur une base mensuelle, l’indice des prix à la consommation hors tabac aurait grimpé de 0,7% entre janvier et février, contre 0,3% entre décembre 2021 et janvier 2022. Ces chiffres, qui restent pour l’heure une estimation, seront confirmés ou ajustés le 15 mars prochain, au sein d’une nouvelle publication de l’Institut de statistiques. Début février, sa prévision d'inflation pour le premier semestre 2022 a été rehaussée. Il évalue désormais une progression de 3 à 3,5% de l'indicateur sur cette période.

Quels sont les domaines où les prix ont le plus augmenté ? Découvrez-les dans notre diaporama ci-dessous.

L’alimentation

1/6
L’alimentation

Sur un an, les prix de l’alimentation ont augmenté de 1,9%, par rapport à février 2021.

Les produits frais

2/6
Les produits frais

Sur un an, les prix des produits frais ont bondi de 5,6%, par rapport à février 2021.

L’énergie

3/6
L’énergie

Sur un an, les prix de l'énergie ont grimpé de 21% par rapport à février 2021.

Les services

4/6
Les services

Sur un an, les services ont crû de 2,2%, par rapport à février 2021, "notamment en raison du rebond des prix des services de transports", note l’Insee.

Les produits manufacturés

5/6
Les produits manufacturés

Sur un an, le coût des produits manufacturés a progressé de 2,2%, "en lien avec la fin des soldes d'hiver", précise l’Institut.

Le tabac

6/6
Le tabac

En février, seul le tabac a reculé de 0,1% sur un an, comme en janvier dernier.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.