Jean Castex a annoncé le gel des tarifs du gaz, pour préserver le pouvoir d'achat des Français. Cela ne veut pas dire qu'il ne faudra pas payer plus pour autant… Le récapitulatif.
Gaz : la somme qu'il va tout de même falloir débourserIstock
Sommaire

Protéger le pouvoir d’achat des Français. Soucieux de préserver le bilan d’Emmanuel Macron, l’exécutif a décidé de réagir : face à la hausse quasi-ininterrompue des prix de l’énergie - et particulièrement du gaz - ces derniers mois, Jean Castex a donc décidé d’un gel. Sur le plateau de TF1, le jeudi 30 septembre 2021, il a détaillé la réalité du “bouclier tarifaire” souhaité par le gouvernement. Ce dernier, qui vient compléter un premier coup de pouce au chèque énergie, prévoit un coup d’arrêt pur et simple pour les hausse du prix du gaz… passée celle du 1er octobre. Concernant l’électricité, Matignon a opté pour un plafonnement à 4%. Cela signifie que les tarifs n’augmenteront pas autant que prévu, précise le quotidien spécialisé Les Echos

De quoi réjouir les Françaises et les Français, sans aucun doute ! Après tout, il s’agissait d’éviter - à tout prix - une nouvelle crise sociale comparable à celle des “gilets jaunes”. A quelques mois seulement de l’élection présidentielle, un tel tremblement de terre s’avèrerait sans doute trop complexe à gérer. Pourtant, en vérité, le répit pourrait être de courte durée. A terme, informe Le Parisien, il faudra bel et bien payer. Le bouclier tarifaire, ainsi que l’a déjà expliqué Planet, est un véritable pari sur l’avenir.

Gaz, électricité : pourquoi faudra-t-il payer ?

Le gel du tarif réglementé du gaz (TRV) ne saurait être éternel, rappelle en effet le quotidien francilien. Et, c’est la loi, il ne peut pas engendrer de pertes pour Engie. “Tous les coûts relatifs à la mission de service public pour Engie doivent être couverts un jour ou l’autre”, précisent, de fait, les équipes du Premier ministre. Hélas pour les contribuables, ce n’est pas à l’Etat qu’il reviendra de rembourser, in fine.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.