La note s'annonce salée. Le tarif réglementé du gaz va s'accroître de près de 10% en juillet ! Pour économiser, suivez ces quelques conseils des experts de JeChange, service spécialisé dans les services et la réduction des factures à destination du grand public.
Le prix du gaz augmente encore : 7 astuces pour faire des économies

Si vous ne changez pas votre manière de consommer, votre facture de gaz pourrait bien exploser. Comme l’a annoncé ce vendredi 25 juin la Commission de régulation de l'énergie (CRE) via un communiqué, les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont bondir de 9,96% hors taxe au 1er juillet.

Augmentation du prix du gaz : "la situation mondiale est la cause première"

Principale cause, l'augmentation de 7,8% "des prix du gaz sur le marché mondial liée à la reprise économique", détaille le régulateur, car "99% du gaz consommé en France est importé", rappelle-t-il. Les 2% restants sont dus "à la participation du gaz en faveur de la transition énergétique (dispositif des CEE)".

Dans le détail, selon la CRE, cette hausse des prix provient de :

  • une demande élevée en Asie, en Europe et en Amérique du Sud
  • la hausse du prix des quotas d’émission de CO2 en Europe, qui fait augmenter la consommation de gaz pour la production d’électricité au détriment du charbon des opérations de maintenance en mer du Nord, entraînant une réduction des importations de gaz norvégien en Europe
  • le bas niveau des stockages européens, qui ont été fortement sollicités cet hiver et dont le remplissage a été lent au printemps à cause des températures en-dessous des normes saisonnières

Notons toutefois que cette forte hausse des tarifs réglementés survient après une période de baisse durant la crise. Comme le notifie la commission, en réalité, ils n'ont augmenté que de 1,1% depuis le 1er janvier 2019.

"Même si le kWh de gaz HT reste globalement moins cher que l’électricité, les dépenses de gaz représentent une part importante des dépenses domestiques", pointent les experts du comparateur JeChange.fr. Certains gestes simples peuvent cependant vous permettre de réduire votre note de gaz. Découvrez-les dans notre diaporama ci-dessus.

Limitez les pertes thermiques

1/7
Limitez les pertes thermiques

Le chauffage demeure le plus gros consommateur d’énergie domestique, avec environ 62 % des dépenses. "Réduire sa consommation de gaz lié au chauffage est donc crucial pour qui veut réduire sa facture de gaz", note les experts du 1er service spécialisé dans les services et la réduction des factures à destination du grand public. Pour cela, optimisez votre production de chaleur en limitant les pertes thermiques en :

- nettoyant et purgeant vos radiateurs régulièrement

- réglant la température en fonction de l’usage des pièces 

Calorifugez votre ballon d’eau chaude et vos tuyaux

2/7
Calorifugez votre ballon d’eau chaude et vos tuyaux

"Si vos points d’eau sont éloignés de la source de production et que vos canalisations traversent des pièces non chauffées", il faut veiller à calorifuger votre ballon d’eau chaude et vos tuyaux. Cela consiste à "les isoler en les enveloppant de rouleaux de fibres", détaille les experts. Vous pourrez ainsi réduire les pertes d’énergie lors de la distribution d’eau chaude dans votre habitation.

Réglez la température de l’eau chaude sanitaire entre 55 et 60°C

3/7
Réglez la température de l’eau chaude sanitaire entre 55 et 60°C

Afin d’éviter le développement de bactéries et du tartre, "réglez la température de l’eau chaude sanitaire entre 55 et 60°C". Vous pourrez ainsi réaliser d’importantes économies.

Diminuez votre consommation d’eau chaude

4/7
Diminuez votre consommation d’eau chaude

Privilégiez les douches, installez une douchette économe ou autres mousseurs hydroéconomes… Cela vous permettra de diminuer considérablement votre consommation d’eau chaude (entre 30 et 70%), qui représente tout de même 11% des dépenses d’énergie d’un ménage.

Envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.