La baisse des prix n'est plus d'actualité. A partir du 1er août 2020, le tarif réglementé du gaz augmente de 1,3% et la hausse devrait s'étaler jusqu'en février. Il existe toutefois un moyen de ne pas la subir…

D’ici février 2021, le prix du gaz devrait bondir de 6% au total. Après des mois de baisse (-25% depuis 2019), les tarifs réglementés de vente (TRV) augmentent toutefois dès le 1ᵉʳ août, de 1,3%, pour environ 4 millions de ménages abonnés. Et ce, malgré la proposition de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), dont le gouvernement s’est fait écho, en déposant un projet d’arrêté pour la mise en place d’un mécanisme de lissage.

"La crise sanitaire a entraîné une chute historique des prix du gaz naturel en Europe, ce qui pourrait se traduire par un rattrapage et donc une augmentation des prix en fin d’année. Le mécanisme de lissage limite les hausses tarifaires qui pourraient intervenir au dernier trimestre", indiquait la Commission de régulation de l’énergie (CRE), au moment où le prix du kWh était historiquement bas.

Le processus permettra d’atténuer considérablement l’élévation, mais la hausse prévisionnelle sera régulière jusqu’en février 2021, indique Capital.

Pour limiter l’augmentation de vos dépenses énergétiques, il existe cependant une solution.

Gaz : passez aux tarifs fixes pour éviter la hausse des prix

Pour ne pas subir l’augmentation des tarifs dans les prochains mois, il peut être judicieux de se tourner vers les tarifs fixes. Ils font partie des 3 grands types de contrat d’énergie proposé aux particuliers, avec les TRV et les offres indexées.

Les prix étant fixés au kilowattheure (kWh) lors de la souscription du contrat, vous évitez ainsi toutes variations de facturation. L’ouverture à la concurrence du marché vous offre des tarifs bien plus abordables qu’auparavant. Chez Eni ou Vattenfall, le kWh est ainsi proposé de 8 à 13% moins cher que celui d’Engie, et est sans engagement, précise le magazine économique.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.