Pour demander et percevoir une pension de réversion, il faut avoir été marié avec le défunt. En revanche, si la condition de durée de mariage pour en bénéficier est rare au sein des différents régimes, elle existe. Détaillons les cas concernés.

Le versement de la pension de réversion n’est pas automatique. Il faut en effet la demander la demande dans les 12 mois suivant la date du décès de son conjoint ou ex-conjoint. Les règles d’accès à cette mesure peuvent cependant être différentes, selon les régimes de retraite. Pour limiter les démarches auprès des différentes caisses de retraite, un service en ligne a été créé par info-retraite.

Rappelons néanmoins la condition sine qua non exigée par l’ensemble des régimes, qui requiert d’avoir été marié avec le défunt. Malgré de nombreux débats à ce sujet, les personnes pacsées ou vivant en concubinage n’y ont en effet pas accès.

Pension de réversion : gare à la réversion partagée

Si la plupart des régimes n’imposent aucune condition de durée de mariage, celui des fonctionnaires peut le demander. Les couples qui n’ont pas eu d’enfant issu du mariage doivent en effet avoir été mariés au moins 4 ans ou bien au moins 2 ans avant la mise en retraite du défunt fonctionnaire, note Notre Temps.

Même constat pour la réversion partagée, soit lorsqu’il y a eu plusieurs mariages. Dans le cas de précédent mariage du défunt, la durée de l’union est comptabilisée. La part attribuée à chacun est proportionnelle à la durée de son mariage. Il est donc primordial de joindre l’extrait d’acte de naissance du défunt avec mentions en marge de ses différents mariages, lors de la demande de pension de réversion.

Attention néanmoins, si après votre divorce, vous vous êtes remarié, pacsé ou vivez en concubinage, votre droit à réversion de la retraite de votre défunt conjoint fonctionnaire, ou de sa complémentaire Agirc-Arrco ou Cipav sera supprimée.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.