Pension de réversion 2022 : montant, versement… Tout ce qu’il faut savoir
La pension de réversion protège de nombreux veufs ou veuves au décès de leur conjoint. Pourtant, il est nécessaire de remplir de nombreuses conditions pour pouvoir la toucher. Voici lesquelles.

Une protection quand l'autre est parti un peu trop tôt. La pension de réversion est versée, sous conditions, à l'époux ou ex-époux survivant d'une personne qui possédait des droits à la retraite. Cet argent est un pourcentage de la pension de retraite touchée par cette personne ou qu'elle aurait touchée si elle avait vécu plus longtemps. En 2018, trois millions de personnes bénéficiaient de ce mécanisme, dont une majorité de femmes, dont l'espérance de vie est supérieure à celle des hommes. 

Pension de réversion : un dispositif efficace... Qui a ses limites

Pour pouvoir en bénéficier, il faut avoir été marié avec la personne décédée car, actuellement, le Pacs ou le concubinage ne permettent pas l'ouverture de ce droit, même si vous avez eu des enfants ensemble. Comme Planet vous l'expliquait précédemment, la pension de réversion est, actuellement, un dispositif efficace pour la réduction des inégalités de revenu à la retraite entre les hommes et les femmes, mais elle a tout de même des limites. En effet, comme vous pouvez le constater dans le diaporama ci-dessous, tout le monde ne peut pas la toucher et de nombreuses conditions sont à remplir. 

La première est liée à l'âge, car il faut avoir au moins 55 ans pour pouvoir bénéficier d'une pension de réversion. Surtout, il ne faut pas oublier d'en faire la demande, car elle n'est jamais versée automatiquement au conjoint survivant de l'assuré décédé. La pension de réversion peut également être réduite, suspendue ou supprimée si votre situation change ou si les conditions pour la percevoir ne sont plus remplies. Enfin, si la personne décédée a eu plusieurs époux ou épouses, sa pension de réversion est partagée entre les survivants ou survivantes au prorata des années de mariage. 

Vous ne savez pas vraiment si vous pouvez toucher une pension de réversion ? Vous ne connaissez pas très bien les conditions d'accès, les démarches à effectuer ? Planet vous résume tout ce qu'il faut retenir dans le diaporama ci-dessous.

Les conditions pour obtenir une pension de réversion

1/10
Les conditions pour obtenir une pension de réversion

Trois conditions sont essentielles pour pouvoir toucher unne pension de réversion : 

- Avoir été marié avec la personne décédée 

- La durée du mariage n’est pas prise en considération

- On peut la demander même si on vie de nouveau en couple après le décès (attention, certains régimes la refusent après un remariage)

Quelles conditions de ressource ?

2/10
Quelles conditions de ressource ?

Les ressources annuelles brutes ne doivent pas dépasser : 

- 21 798,40 euros si vous vivez seul(e)

- 34 877, 44 euros si vous vivez en couple 

Et si on travaille encore ?

3/10
Et si on travaille encore ?

"Si vous avez plus de 54 ans et que vous travaillez, vos ressources annuelles sont calculées en prenant en compte seulement 70% de vos revenus d’activité", explique le site du service public.

Voir la suite du diaporama

Comment est-elle calculée ?

4/10
Comment est-elle calculée ?

"La pension de réversion est égale à 54% de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier le défunt, sans tenir compte des majorations de retraite", explique le site du service public. Ce pourcentage concerne les régimes de base du secteur privé et il descend à 50% pour les régimes des fonctionnaires, mais grimpe à 60% pour les régimes complémentaires du privé.

Comment demander une pension de réversion ?

5/10
Comment demander une pension de réversion ?

En ligne, depuis votre compte personnel retraite. Par écrit : vous devez adresser à la caisse de retraite du défunt le formulaire de demande de retraite de réversion.

Comment sait-on si la demande est refusée ?

6/10
Comment sait-on si la demande est refusée ?

"Si vous n’avez pas reçu de réponse 4 mois après le dépôt de votre demande, cela signifie que votre demande est refusée", précise le site du service public. 

Quand débute la pension de réversion ?

7/10
Quand débute la pension de réversion ?

"Vous pouvez choisir la date que vous souhaitez pour le point de départ de votre retraite de réversion", explique le site du service public. Attention aux conditions à respecter, elle doit être nécessairement fixée : 

- Le 1er jour d’un mois 

- "Au plus tôt le 1er jour du mois suivant lequel vous remplissez la condition d’âge"

- Ou "au plus tôt à la date de votre demande"

Le montant minimum de la pension de réversion

8/10
Le montant minimum de la pension de réversion

Si le défunt justifiait de 15 ans d’assurance retraite au régime général, le montant est au minimum de 3530,79 euros par an, donc 294,23 euros par mois. 

Le montant maximum de la pension de réversion

9/10
Le montant maximum de la pension de réversion

Le montant de la pension de réversion ne peut pas dépasser 11 106,72 euros par an, soit 925,56 euros par mois. 

Quand la touche-t-on pour la première fois ?

10/10
Quand la touche-t-on pour la première fois ?

"Le paiement prend effet au plus le 1er jour du mois suivant le dépôt de votre demande", explique le site du service public.