A en croire le gouvernement, la situation sanitaire semble moins inquiétante qu'il y a quelques semaines. Mais cela ne signifie pas que le coronavirus est défait et certains ne jurent désormais plus que par le vaccin obligatoire.
Vaccin obligatoire ; liberté de conscience... Chez les politiques, qui propose quoi ?Istock

"Ma crainte, c’est que les Français ne se fassent pas assez vacciner", affirmait récemment Jean Castex, devant les micros de nos confrères du Monde. Depuis, le Premier ministre a réaffirmé à plus d’une reprise la place du vaccin anti-coronavirus dans la politique sanitaire du gouvernement. Dernièrement, il le faisait devant les députés, à l’Assemblée, tandis qu’il était interrogé sur la gestion de l’épidémie. Force est de constater que ces derniers arrivent. Certains pourraient même faire leur grande entrée sur la scène internationale dans les mois qui viennent, ainsi que l’a déjà expliqué Planet.

Mais de toute évidence, cela ne suffira pas à convaincre les Françaises et les Français. Comme le rappelle Le Figaro, 60% d’entre eux se disent contre toute obligation à se faire vacciner et près de la moitié refusent tout simplement de s’y soumettre. Les résultats de l’étude d’Odoxa-Dentsu Consulting ne sont pas très engageants. Et le schisme ne reflète pas que l’avis des petites-mains à qui l’on donne peu la parole : la classe politique est, elle aussi, très divisée sur la question.

Coronavirus : faut-il rendre le vaccin obligatoire ?

Nombreux, parmi eux, sont pour une obligation. "Regardez le traumatisme que vivent nos sociétés. On ne peut pas se permettre aujourd’hui d’allonger la période de confinement, la période d’affaiblissement culturel, social, économique de notre pays", a par exemple soutenu l’écologiste Yannick Jadot, dont les propos sont repris par le quotidien national marqué à droite. Il est loin d’être le seul à plaider pour l’obligation.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.