L'homme le plus recherché de France est allé d'illusions en désillusions et en trahisons. Dans son livre, "L'Affaire Dupont de Ligonnès : la secte et l'assassin" (Editions l'Archipel), le journaliste Guy Hugnet met à nu le fil rouge, souterrain, qui conduit à tuerie de Nantes. Explications.
Perte de la foi, adultère... La descente aux enfers de Xavier Dupont de LigonnèsAFP

Qui est Xavier Dupont de Ligonnès ? Le principal suspect de la quintuple tuerie de Nantes, un événement qui fait encore beaucoup couler d'encre près de 10 ans après les faits, n'est pas simplement un père de famille affable, au physique banal et sans histoire. Il porte en lui un récit particulier que Guy Hugnet relate dans son livre, révélant certains aspects de sa vie essentiels à la compréhension de cette affaire complexe.

"Xavier Dupont de Ligonnès a d'abord grandi dans la magie des miracles et des apparitions", explique le journaliste. "Sa foi lui est transmise très tôt par sa famille. Vers six ou sept ans, il se lève aux aurores pour accompagner sa grand-mère à la messe. Déjà, il fait preuve d'une ferveur religieuse profonde, s'imprègne de la Bible, Pour lui, Dieu, Jésus et les saints sont comme des amis", poursuit l'auteur. Xavier vit alors dans un monde enchanté, un monde merveilleux, un monde d'illusions.

Xavier Dupont de Ligonnès : dans un monde de paranoïa

Mais les choses vont rapidement prendre une autre tournure. Il a moins de dix ans quand sa mère se déclare réceptrice de messages divins qui annoncent l'apocalypse prochaine. Dès lors, Xavier de Ligonnès baigne dans un univers sombre, anxiogène, voire paranoïaque, un univers qui a perdu sa magie. "Selon sa mère, la fin des temps est proche mais Xavier échappera à la punition divine car il est différent du commun des mortels, il fait partie des Élus de Dieu", précise Guy Hugnet, Avec le temps, les prédictions de La Violette – la mère de Xavier Dupont de Ligonnès, qui a créé un groupe de prière mystique appelé "Le Jardin" ou "Église de Philadelphie" – se font plus précises. Elle annonce le cataclysme pour l'année 1995.

Mais, la prédiction ne se réalise pas, rien ne se passe. C'est un séisme intérieur pour celui qui se croyait Élu. A partir de là,  il rompt avec l'Église de Philadelphie et les idées de sa mère. Il réalise que tout ce qu'elle lui a raconté n'était qu'une fiction et, s'il la croit sincère, il s'interroge : est elle folle ? Mais surtout, il perd la foi. "La perte de la foi est la plus grande désillusion qu'un homme puisse connaître", écrit Xavier Dupont de Ligonnès. Une première désillusion dont il n'a jamais su ou pu se remettre au point qu'après les meurtres, il discute de l'ascendance de Jésus sur un site catholique !

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.