Le Conseil national scientifique en charge du Covid-19 a rendu son avis mardi soir. Il faut selon lui prolonger le confinement de quatre semaines. Il hésite en revanche entre deux scenarios possibles quant à la tournure que doit prendre cette mesure d'isolement. Découvrez quelles sont ces deux options.
Confinement renforcé : les deux options préconisées par le Conseil national scientifiqueAFP

Instauré le 16 mars dernier, au lendemain du premier tour des élections municipales, le confinement de la France était initialement prévu pour durer deux semaines. Mais depuis plusieurs jours, le bruit court qu’il sera prolongé. Mardi, le Conseil national scientifique a rendu son avis : selon lui il devrait "durer au moins six semaines à compter de sa mise en place" pour permettre de réduire la propagation du coronavirus Covid-19. Ce qui reporterait donc à fin avril la possibilité pour les Français de reprendre le cours normal de leur vie.

Confinement prolongé de quatre semaines : pourquoi ?

"Les effets épidémiologiques du confinement ne peuvent être observés qu’à partir d’une durée de deux à trois semaines à partir de sa mise en œuvre, a expliqué le Conseil dans un communiqué mis en ligne sur le site du ministère de la Santé. Trois semaines après le démarrage du confinement sont donc nécessaires pour obtenir une première estimation de son impact". Pour "les cas les plus graves", ce délai correspond en effet au nombre de jours qui s’écoulent entre le début de l’infection et leur éventuelle admission dans un service de réanimation.

Dans son rapport rendu mardi, le Conseil national scientifique a également évoqué le renforcement du confinement mis en place en France. Si tous les experts sont unanimes sur la nécessité de le renforcer, ils sont en revanche divisés sur les modalités de cette mesure. Découvrez les deux options qu’ils envisagent.

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.