INTERVIEW. Vendre son appartement ou sa maison est un changement de vie important. Face à l'ampleur et à la complexité du marché immobilier, il est normal de se sentir perdu au moment de finaliser la mise en vente de son bien. Jean-Guy de Bazelaire, expert immobilier, vous détaille les erreurs à éviter pour vendre son bien immobilier au meilleur prix.
Immobilier : ces 10 erreurs à éviter pour bien vendre son bienIstock
Sommaire

La mise en vente de votre bien immobilier approche et de nombreux doutes vous assaillent ? Comment fixer le juste prix ? Que privilégier dans l’annonce qui va paraître ? De quelle manière organiser les visites à venir ? Pour répondre à toutes vos interrogations, voici le guide des 10 erreurs à éviter pour bien vendre votre bien immobilier.

1. Négliger les diagnostics immobiliers requis

En tant que propriétaire, des responsabilités vous incombent et vous devez fournir aux futurs acheteurs des diagnostics immobiliers obligatoires. Assainissement, vérification de l’installation au gaz, mise à niveau de l’électricité, diagnostic de performance énergétique (DPE) … Des formalités sont nécessaires pour vendre votre bien et elles vous permettront de gagner la confiance de votre acheteur. N’oubliez donc pas cette étape importante et prévoyez la réalisation de ces démarches bien avant la diffusion de votre annonce : cela vous fera économiser du temps sur votre transaction.

2. Sous-estimer l’importance d’un agent immobilier

Comme l’explique Jean-Guy de Bazelaire, expert immobilier, “les vendeurs peuvent être amenés à faire des erreurs dans le cadre de la vente de leur bien, c’est d’ailleurs pour cela qu’un agent immobilier est utile”. Pour lui, “la vente d’un bien immobilier est un long processus, semé d’embûches et de pièges”, et il estime qu’un néophyte peut “tomber dedans très facilement”. L’agent immobilier précise notamment que “les trois quarts des ventes initiées entre particuliers avortent” alors que “70% des propriétaires passent par une agence”. De bonnes raisons de réfléchir à l’aide d’un agent immobilier.

2. Sous-estimer l'importance d'un agent immobilier© Istock

3. Choisir un prix de vente trop élevé

Pour notre expert immobilier, il est risqué de “mettre un prix de vente au hasard, sans connaître le marché”. “Mettre un prix trop élevé, être trop gourmand, est un réflexe naturel et automatique”, il faut donc être précautionneux pour ne pas blacklister son bien du marché. En cas de surestimation, le bien peut rester des mois à l’affichage et susciter la méfiance en restant invendu. Il est, par conséquent, important de veiller à un prix de vente raisonnable.

4. Déterminer un prix inférieur à la valeur du bien

À l’inverse, il est essentiel d’obtenir une estimation proche de la valeur réelle du bien. Une agence immobilière peut vous garantir avec certitude le juste prix pour votre appartement ou votre maison en utilisant son expertise. Comme le souligne Jean-Guy de Bazelaire, il ne faut pas céder à l’envie de “vendre trop vite et pas assez cher”. “En tant qu’agence, nous sommes aussi là pour conseiller et dire aux vendeurs qu’ils peuvent choisir un prix de vente plus élevé pour leur bien”.

5. Mal rédiger son annonce immobilière

Pour espérer vendre son bien immobilier, il ne faut pas négliger l’annonce qui va être diffusée. Dans sa rédaction, il convient d’être précis et d’aller à l’essentiel. Jean-Guy de Bazelaire rappelle que “c’est un exercice subtil” : “si l’on se contente de trois lignes, cela reste trop flou, c’est pourquoi je privilégie des annonces très précises, détaillées, ce qui permet de qualifier les appels. La personne qui téléphone sait, au final, déjà la composition du bien en question”.

6. Publier des photos de mauvaise qualité

Notre expert immobilier pointe du doigt l’importance du choix des photographies qui accompagnent l’annonce : “Le particulier n’étant pas photographe, il va souvent prendre des photographies très mauvaises, qui vont le desservir et feront partir le client en courant”. Il conseille donc de soigner particulièrement la sélection des photographies, en évitant les pièces inutiles (salle de bains, WC) et en se concentrant sur les pièces de vie pour “valoriser le bien et le présenter de façon attractive”.

7. Vendre son bien immobilier à la mauvaise période

On aurait tort d’oublier l’impact des saisons dans la vente d’un appartement ou d’une maison. Il reste plus habile de choisir le printemps ou l’été pour mettre en vente son bien et ainsi profiter des familles qui souhaitent déménager aux beaux jours avant la rentrée scolaire.

8. Faire trop de visites immobilières

Jean-Guy de Bazelaire explique qu’il faut filtrer les visites pour “protéger le vendeur et qualifier les contacts”. Il est important de ne pas faire visiter sa maison à n’importe qui et de se concentrer sur des acquéreurs sérieux, qui ne viennent pas voir le bien par curiosité. Il faut à tout prix éviter ce type de visites superflues qui “font perdre du temps et de l’argent”. Notre expert immobilier recommande également d’être prudent face à des personnalités qui pourraient faire du repérage en vue d’un cambriolage.

9. Ne pas mettre en valeur le bien

Lors des visites, il convient d’être attentif à l’atmosphère dégagée par le lieu. Il est conseillé de faire un grand nettoyage de votre maison ou de votre appartement, mais aussi de le désencombrer afin que les acquéreurs puissent s’y projeter. Un lieu de vie plus sain, des lumières choisies avec soin ou encore des meubles imposants évacués peuvent faire la différence pour conquérir le cœur des acheteurs.

9. Ne pas mettre en valeur le bien© Istock

10. Avoir un comportement inapproprié

Si vous avez fait le choix d’une agence immobilière, vous devrez vous mettre en retrait et laisser agir votre expert. En tant qu’interlocuteur privilégié, il saura trouver les mots justes pour convaincre les acquéreurs. Il est donc nécessaire que vous restiez en retrait durant les visites afin de ne pas parasiter les échanges et de laisser les acheteurs se faire leur propre idée grâce aux arguments de votre agent immobilier.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.