Le mystère Xavier Dupont de Ligonnès fascine depuis 2011 sur les réseaux sociaux. Un homme, qui enquête depuis le tout début de l'affaire, fait auprès de Konbini des révélations sur la fuite du père de famille.
Xavier Dupont de Ligonnès : la théorie d'un homme qui enquête depuis 10 ansAFP
Sommaire

Dix ans que les enquêteurs cherchent à savoir ce qui lui est arrivé. Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d’avoir tué sa femme Agnès et leurs quatre enfants au début du mois d’avril 2011, à leur domicile de Nantes (Loire-Atlantique) puis d’avoir enterré les corps sous la terrasse de la bâtisse.

Malgré une décennie à remonter la piste du fugitif, les policiers ne lui ont toujours pas mis la main dessus car il avait plusieurs coups d’avance au moment des meurtres. Après une dernière apparition dans le Var, où il laisse sa voiture sur le parking d’un hôtel, sa trace est perdue à Roquebrune-sur-Argens.

Xavier Dupont de Ligonnès : suicide ou fuite ?

A-t-il pris la fuite à l’étranger ? A-t-il trouvé refuge quelque part, terré depuis dix ans ? S’est-il suicidé ? Ces questions n’ont pas leur réponse et ses proches comme ceux qui ont pu travailler sur l’affaire ne parviennent pas à s’accorder. Pour certains, le père de famille n’aurait pas élaboré une telle mise en scène pour mettre fin à ses jours à des centaines de kilomètres de son domicile.

S’il est responsable de la mort de sa femme et de ses enfants comme le pensent les enquêteurs, pourquoi ne se serait-il pas tué à leurs côtés ? Pour d’autres, les derniers jours avant sa disparition sont ceux d’un homme qui remonte le fil de sa vie, voulant revivre les jours heureux de son passé. Il s’agirait donc d’un ultime voyage avant de se donner la mort, loin des ennuis qui l’auraient conduit à ce geste désespéré.

Si toutes les pistes sont encore envisagées par les forces de l’ordre, elles ne sont pas les seules à mener l’enquête. En effet, des détectives amateurs profitent des réseaux sociaux pour tenter de découvrir où se trouve Xavier Dupont de Ligonnès. L’un d’eux, qui fait ses propres recherches depuis dix ans, s’est confié à Konbini sur ses dernières découvertes. Pour lui, le père de famille le plus recherché de France est encore en vie.

Xavier Dupont de Ligonnès : 1 600 photos inédites découvertes

Arjen enquête depuis le début avec un groupe réuni sur les réseaux sociaux. Interrogé par Konbini, il explique qu’au début de l’affaire il vivait non loin de Versailles (Yvelines), où a grandi Xavier Dupont de Ligonnès, et qu’il avait seulement cinq ans de moins que lui. Des similitudes qui l'interpellent. Très vite, une question l’obsède : qu’est-ce qui aurait pu pousser le principal suspect de ces quatre meurtres à éliminer sa famille ?

Pour tenter de répondre à cette question, il va remonter la piste Dupont de Ligonnès sur Internet. On sait que le père de famille était très actif sur différents forums, notamment ceux parlant de religion et de théologie et qu’il avait l’habitude de lancer des discussions parfois animée, pouvant conduire à son bannissement. Face caméra, dans une vidéo relayée sur le site du média, Arjen explique que "Xavier avait posté avec différents pseudos. On en découvrait tous les jours. En hackant certains sites, on a pu trouver des photos inédites ou jamais sorties dans la presse".

Après des semaines et des mois de recherches, "on avait une base de données avec l’activité Internet, donc on savait où avait posté Xavier", ajoute le cyber-enquêteur. "J’ai répertorié ces informations, comme ça on pouvait retracer son parcours. On avait notre calendrier, notre répertoire de photos, notre répertoire de documents. Il y avait 1 600 photos". Désormais, il se demande si le fugitif lui-même ne se serait pas amusé à brouiller les pistes sur Internet…

Xavier Dupont de Ligonnès : brouille-t-il les pistes depuis dix ans ?

Dix ans, c’est long pour une enquête judiciaire. Si le dossier n’est pas clos, seulement deux agents travaillent désormais à temps plein dans l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Interrogé par Konbini, Arjen se dit être sûr à 80% que le fugitif est toujours en vie et n’accorde que 20% de crédibilité à la théorie du suicide.

La police a étudié de très nombreux indices, qui n’ont parfois rien donné ou ont ouvert des hypothèses rapidement refermées. Pour le détective amateur, il y a un paramètre qui n’aurait pas été pris en compte suffisamment par les professionnels : la capacité de Xavier Dupont de Ligonnès à brouiller les pistes. Dans la vidéo publiée sur le site, il explique : "Xavier, avant de disparaître, devait se dire : ‘Il y a des gens qui vont trouver des indices, il faut que je brouille ces pistes’. Il l’a fait pour son site, la Route des commerciaux, qu’il a fait disparaître, alors peut-être qu’il l’a fait également sur Facebook".

Le fugitif aurait pu se mêler aux conversations d’internautes, sous un faux nom par exemple, pour orienter détectives amateurs et enquêteurs sur des pistes qui ne sont pas les bonnes…

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.