Xavier Dupont de Ligonnès a pris son temps avant de disparaître. Mille kilomètres en six jours et autant d'étapes dans des villes différentes, avant sa destination finale. Que faut-il voir dans ce périple sans logique, mais qui l'a mené aux lieux des jours heureux ?
Xavier Dupont de Ligonnès : ce que signifient les six étapes de sa cavaleAFP

Un dernier voyage avant de disparaître. En avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès quitte la ville de Nantes (Loire-Atlantique), où il vit depuis de nombreuses années, et met le cap au sud. Rien d’étonnant pour cet habitué des déplacements professionnels, qui prend régulièrement sa voiture dès le dimanche après-midi, pour ne revenir que le vendredi suivant.

Les lettres d'un fou ?

Cette fois-ci, pourtant, il ne reviendra pas. Personne ne le sait encore, mais il est le seul survivant de sa famille, dont les cinq autres membres – sa femme Agnès et leur quatre enfants – ont été tués quelques jours plus tôt. Le quinquagénaire est le suspect principal de ces meurtres et a organisé sa cavale dans les moindres détails. Des lettres aux écoles de ses enfants et à ses proches informent tout le monde que la petite famille a déménagé, soit en Australie, soit aux Etats-Unis, où elle bénéficie d’un programme de protection de témoins. Plus question donc de les contacter, car ils ont changé d’identité.

Ces missives ont probablement provoqué un haussement de sourcil chez certains, qui y ont peut-être vu l’explication d’un fou. Pourtant, le but recherché est atteint, car les forces de l’ordre ne commencent à s’intéresser à cette disparition que quelques jours plus tard. À Nantes, si les volets fermés et le silence qui règne dans la maison les tiennent éloignés au début, les policiers finissent par mettre au jour les cinq cadavres enterrés sous la terrasse de la bâtisse. Tous ont été tués d’une ou plusieurs balles dans la tête, probablement dans leur sommeil.

Le dernier voyage de Xavier Dupont de Ligonnès

Cette découverte ne met pas en danger Xavier Dupont de Ligonnès car, le 21 avril 2011, il est déjà loin. Sa trace a été perdue six jours auparavant à mille kilomètres de Nantes, dans la ville de Roquebrune-sur-Argens (Var). Le père de famille semble s’être volatilisé en pleine journée, après avoir passé une dernière nuit à l’hôtel. A-t-il choisi un lieu retiré de la circulation pour mettre fin à ses jours ? A-t-il quitté la France pour l’étranger, peut-être les Etats-Unis, le Portugal ou l’Inde ? Ces questions n’ont pas encore leur réponse et ne les auront peut-être jamais.

Une chose est sûre, avant de disparaître de la carte, Xavier Dupont de Ligonnès a effectué un dernier périple lourd de sens, pour lui. Un retour dans son passé, aux jours heureux de sa jeunesse et de son couple, avant les désillusions qui suivront. En tout, le fugitif marque six étapes, alors qu’il aurait pu disparaître bien plus vite. Pourquoi a-t-il pris son temps à ce point-là ? Que signifient ces différents arrêts ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.