L'extension du pass sanitaire qui entre en vigueur ce mercredi 21 juillet a suscité la colère de nombreux citoyens Français, criant à la discrimination. Selon eux, la vaccination doit rester un choix personnel et ne doit pas les priver d'une certaine liberté. Qui sont-ils ?
Vaccin anti-Covid-19 : portrait des Français les plus méfiantsIllustrationIstock

La rapide propagation du variant Delta bouleverse les vacances estivales des Français. Afin d’éviter une quatrième vague, le gouvernement a pris la très controversée décision d’étendre le pass sanitaire à de nombreux établissements. Instauré ce mercredi 21 juillet, le document obtenu par le biais d’une vaccination complète, d’un test négatif de moins de 48 heures ou d’une attestation de rétablissement du Covid-19, est désormais nécessaire pour accéder à diverses activités.

Deux "clans" se sont ainsi créés sur les réseaux sociaux : les pro-vaccins et les anti-vaccins. Si les premiers appellent à la solidarité collective, les seconds plaident à la liberté de choix et dénoncent une certaine discrimination. Mis au point en un temps record, ils estiment que le recul actuel sur les différents vaccins n’est pas suffisant pour anticiper les éventuels effets secondaires à moyen et long terme. Qui sont-ils ?

Anti-vaccins : une étude dresse leurs profils

Des sociologues ont réalisé une étude pour dresser le profil des "anti-vax" contre le Covid-19, rapporte Europe 1. Cette dernière a été rendue publique le 10 juin dernier sur le site de preprint MedRxiv, dans l’attente d’une publication dans une revue scientifique.

L’enquête, effectuée en décembre 2020, auprès d'un vaste échantillon de 85 000 personnes détaille l'ampleur et le profil des phénomènes de rejet ou d'hésitation face aux vaccins anti-Covid. Au moment où elle a été établie, un Français sur quatre environ se disait particulièrement hésitant.

Quel est le portrait-type des personnes les plus méfiantes ?

Les plus méfiants sont souvent les plus exposés

Selon les résultats de l’étude, les personnes les plus méfiantes face au vaccin semblent, étonnamment, être celles qui sont souvent les plus exposées. On peut ainsi citer les catégories sociales les plus modestes. Pourtant, ce sont elles qui ont travaillé sans relâche durant les différents confinements. Elles occupent aussi généralement des emplois en relation avec le public.

Qui des hommes, des femmes, des jeunes ou des moins jeunes représentent le plus les anti-vaccins ?

Covid-19 : les femmes et les jeunes parmi les "anti-vax"

En surreprésentation des anti-vaccins ? Les jeunes. Bien que plus résistants face au virus, ce dernier circule davantage parmi eux. En cause, des gestes barrières moins respectés.

Les femmes se trouvent également parmi les citoyens français les plus craintifs (27% se disent résolues à se faire vacciner). Elles redoutent, par exemple, de prendre un risque lors d'une éventuelle grossesse.

La méfiance envers les vaccins anti-Covid semble toutefois se réduire à partir de 45 ans.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.