Solitude après 50 ans : 6 conseils d'une psychologue pour en sortir

En 2022, 58% des personnes âgées de plus de 50 ans ont ressenti un sentiment de solitude selon un sondage YouGov pour DOMITYS. Sont davantage concernés les célibataires (76%), parmi lesquels 19% des sondés déclarent qu'ils leur arrivent de ne parler à personne pendant plus de 24 heures. Johanna Rozemblum, psychologue clinicienne, nous éclaire sur les facteurs de solitude une fois passée la cinquantaine.

"Que ce soit au travail, en famille, ou en amitié, le fait d'être entouré est quasiment 'normal' tout au long de notre vie. Mais à mesure que les années passent, réussir à maintenir du lien peut être un vrai challenge", déclare-t-elle auprès de  Planet. Avant de poursuivre : "Lorsque l'activité professionnelle est moins intense, ou en cas de retraite, lorsque les enfants ont quitté la maison, ou que les amis sont moins présents ou moins enclins à sortir, se sentir seul n'est pas rare".

Solitude après 50 ans : les questions à se poser

Interrogée sur les moyens de supporter, voire d'apprécier sa solitude, Johanna Rozemblum explique : "Etre seul n'est pas synonyme de solitude. La solitude est un état émotionnel qu'il convient de comprendre. Il faut comprendre quel vide ce sentiment crée en nous. A t'on l'impression d'être moins aimé, subissons-nous l'ennui, ce temps qui passe semble t'il marquer l'âge ? C'est en se posant ces questions qu'il sera possible de savoir comment résoudre cette problématique", explique-t-elle.

"Ainsi il sera plus facile de comprendre si l'on a besoin de lien social, d'activité, de voyage... Vu différemment, ce temps en trop deviendra du temps pour apprécier, toute la question est de savoir quoi", conseille la psychologue. 

Vidéo du jour

Que peut-on faire pour assouvir ce besoin d'être entouré ? Johanna Rozemblum donne 6 astuces dans notre diaporama ci-dessous. 

Développer de nouveaux apprentissages

1/6
Développer de nouveaux apprentissages

Un cours d'art, de musique, de langues... Le développement d'un nouvel apprentissage vous permettra de rencontrer des personnes qui ont les mêmes centres d'intérêt que vous. 

S'engager dans l'associatif

2/6
S'engager dans l'associatif

L'engagement dans une association vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes. Pourquoi ne pas en profiter pour inviter une personne que vous n'avez pas vue depuis longtemps afin qu'elle se joigne à votre cause ?

Reprendre une formation universitaire

3/6
Reprendre une formation universitaire

Il n'est jamais trop tard pour s'intéresser à de nouveaux sujets ! De plus, reprendre une formation universitaire vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes. 

Reprendre une pratique sportive

Reprendre une pratique sportive
Voir la suite du diaporama